Profession Sport 56. L’emploi par le sport et pour le sport

Publié le 09/05/2019 | Maxwell Lewis Baboula

France

L'emploi par le sport et pour le sport. C'est ce que propose l'association Profession Sport 56 sur le département du Morbihan.

L’association Profession Sport 56 met à disposition des associations, des collectivités locales, des Ehpads, ou encore des entreprises, des éducateurs sportifs pour leur permettre d’encadrer leurs activités sportives.

Comme une agence d’interim

Créée en 1991, l’association est née de l’initiative du Ministère de la jeunesse et des sports, approuvée et soutenue par le Conseil Général du Morbihan. C’est, au départ, un dispositif national.

Notre objectif est de favoriser en Morbihan le développement local par l’emploi sportif et par toute action visant à la promotion des activités physiques et sportives, des loisirs des jeunes et du tourisme, de participer à la formation et au perfectionnement des personnels concernés ».

 

Professionnalisation

Directeur de la structure depuis 4 ans maintenant, le Locminois Mickaël Offret travaille ainsi à la professionnalisation et à la formation d’éducateurs sportifs, capables d’intervenir en lieu et place des bénévoles qui, dans l’encadrement, se font de plus en plus rares.

Nous fonctionnons comme une agence d’intérim. Actuellement, nous comptons 72 salariés pour 23 équivalents temps plein. Et ils sont plusieurs à disposer d’un CDI avec 35 heures de travail hebdomadaire ». 

Dans le Morbihan, le milieu sportif est pourvoyeur d’emploi. C’est une ressource qui, sur le plan économique, peut énormément apporter au Département.

Avec un budget de 1,100 M €, l’association est d’ailleurs le plus gros employeur dans ce domaine. 

26 900 heures de travail en 2018

En 2018, Profession Sport 56 a totalisé 26 900 heures, soit autant que l’année précédente alors qu’elle s’appuyait sur les TAP dans les écoles. Ce qui n’est plus beaucoup le cas désormais.

Lire aussi : Profession Sport 56 forme des éducateurs pour les TAP

Mais la demande est réelle et elle s’ouvre sur de nouveaux champs d’application, notamment au sein des entreprises. Des entreprises qui, aujourd’hui, attachent de plus en plus d’importance au bien-être de leurs salariés.

Nous avons donc des éducateurs qui interviennent, par exemple, sur la pause méridienne pour des séances de pilates ou de marche nordique.

Les entreprises aussi

Les clubs sportifs bien évidemment, comme l’ES Plescop, l’Athlétic Club de la Région de Locminé-Pontivy-Ploërmel (ACRLP), sont aujourd’hui les structures qui font le plus appel à Profession Sport 56.

Nous intervenons également beaucoup dans les Ehpads (Établissements d’Hébergement pour Personnes Âgées Dépendantes) et les Mapa. Et nous commençons à nous projeter sur de nouveaux dispositifs permettant aux personnes âgées qui restent à domicile de bénéficier aussi de nos prestations ».

Même chose aussi avec les collectivités locales pour qui l’association propose, par exemple, des semaines d’animation dans le cadre de leurs centres de loisirs.

 

Source:  actu.fr

Maxwell Lewis Baboula


Vous avez aimé cet article ? Partagez-le ...

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera publié après validation.