Côte d'Ivoire/Alphabétisation à San-Pedro : des animateurs de centres formés

Publié le 21/11/2020 | La rédaction

Côte d'ivoire

Des futurs animateurs de centres d’alphabétisation des zones de production de cacao ont bénéficié d’une formation de 10 jours à San-Pedro.

La formation a été initiée par l’ONG GFM3 (Génération femmes du 3e millénaire), dans le cadre du projet Cocoa Life financé par le chocolatier Mondelèz International sous la supervision de l’ONG Care international.

Les séminaristes ont été formés en andragogie qui est la science et l’art d’aider l’adulte à apprendre. Des principes de cette science notamment, le dialogue, la motivation, le respect et la responsabilité, à prendre en compte pour capter l’attention et acquérir l’adhésion des apprenants, pour de bons résultats, leur ont été enseignés.

«Ils sont suffisamment outillés. Avec les outils qu’ils ont reçues maintenant et ceux qu’ils recevront quand le travail va commencer, je crois qu’ils seront capables de bien conduire les apprentissages et nous pouvons avoir de bons résultats», a souligné le superviseur régional d’alphabétisation de la direction régional de l’éducation nationale, Dion Thèrèse épouse Kouadio, la formatrice.

Des notions de comptabilité simplifiée ont été aussi dispensées à ces futures animateurs de centres d’alphabétisation.

Le coordonnateur du projet Cocoa Life pour le compte de l’ONG GFM3, Libanini Alain, a indiqué qu’il s’agit d’un processus entamé pour le développement communautaire des populations rurales des zones cacaoyères dans le cadre du projet Cocoa Life, visant à accompagner les communautés des zones cacaoyères dans leur développement.

Le volet développement communautaire est confié à GFM3 sous la supervision de Care international et le contrôle de Mondelèz International.

L’alphabétisation des populations en l’occurrence des femmes entre dans les attributions de GFM3. Elle participe à la création des conditions sociales et économiques favorables qui contribueront au développement de ces communautés.

Les femmes qui sauront lire et écrire grâce à ces cours d’alphabétisation pourront mieux gérer leurs activités génératrices de revenu en tenant elles-mêmes une comptabilité simplifiée et en effectuant des opérations bancaires de façon autonome.

Dans le cadre du projet Cocoa Life des Associations villageoises d’épargne et de crédit (AVEC) ont été déjà mises en place par les communautés. Des prêts sont accordés aux membres (essentiellement des femmes) à jour de leurs cotisations pour la création de projets générateurs de revenus.

Source:   www.yeclo.com


Vous avez aimé cet article ? Partagez-le ...

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera publié après validation.