Bénin/Commune d'Akpro-Missérété: Le projet de gestion des déchets lancé à Katagon

Publié le 16/10/2020 | J&P

Bénin

Il ambitionne de révéler davantage son arrondissement en lui imprimant les marques d'une cité propre à économie prospère avec des citoyens bâtisseurs du développement dans l'unité.

 

Et ce défi est non négociable pour le jeune chef de l'arrondissement de Katagon qui vient de gagner un projet au profit de sa population. Cela s'appelle " Projet de gestion des déchets dans l'arrondissement de Katagon ".
Le lancement officiel de ce projet a eu lieu cet après-midi du jeudi 15 Octobre 2020 en présence de M. Toussaint Sovi-Guidi, président de l'ONG Humanis Afrique, du tunisien Dr Amor Cheriti professeur et chercheur en agronomie, du conseiller communal Daniel Hounkpèvi, des élus locaux et populations.
Ce projet est destiné à l'éducation des populations sur l'éco-citoyenneté, le ramassage et la gestion des déchets. Il intègre la salubrité, l'assainissement et les règles d'hygiène. La phase expérimentale démarre par le marché de Avognikö qui a d'ailleurs abrité la cérémonie de lancement. A tour de rôle au micro, le comité de gestion du marché, les représentants des femmes et des sages ont salué et reconnu l'importance de cette initiative. Ils ont exprimé leur reconnaissance au partenaire officiel "Le Grand Lyon" , l'ONG Humanis Afrique et le chef de l'arrondissement.
Il est utile de rappeler que le président de l'ONG Humanis Afrique, M. Toussaint Sovi-Guidi est le principal interlocuteur et facilitateur entre le Grand Lyon et la commune d'Akpro-Missérété.
D'ailleurs, lui-même, dans son message à la population, a précisé que le projet est une contribution précieuse du Grand Lyon au développement de la commune d'Akpro-Missérété à travers les populations de Katagon.
Toussaint Sovi-Guidi, puisque c'est de lui qu'il s'agit, a rassuré les populations de Katagon de l'accompagnement du partenaire officiel dans le développement de l'arrondissement.
De son côté, Dr Amor Chiriti a entretenu les femmes du marché Avognikö sur la nécessité d'un environnement sain dans la bonne évolution de leurs activités économiques. Il a promis s'investir personnellement pour amener des projets plus grands et ambitieux dans l'arrondissement de Katagon.
Moment de grande satisfaction et de gratitude pour le chef de l'arrondissement. Selon Dimitri Serge Anago-Kouta, l'heure du développement de Katagon a sonné. Et c'est ce qui lui faire dire « Nous ne manquerons pas de dire notre satisfaction, notre grande reconnaissance à l'endroit du Grand Lyon. Ma gratitude à Messieurs Bernard Bruno, Philippe Di Loreto et Toussaint Sovi-Guidi. En tant qu'arrondissement, Katagon a commencé par connaître quelques difficultés dans la gestion des déchets, surtout les lieux publics comme nos écoles, nos centres de santé et nos marchés »
Selon Dimitri Serge Anago-Kouta, les méthodes traditionnelles utilisées en milieu rural montrent leurs limites et s'essoufflent de jour en jour. Et c'est justement dans ce cadre, précise t-il, que le projet a été élaboré surtout avec la bienveillance des partenaires du Grand Lyon. C'est une opportunité que le CA de Katagon reconnaît à mots ouverts « Au nom du maire de la commune d'Akpro-Missérété, M.Joseph Hounkanrin, au nom de tout le conseil communal et en mon nom propre, je voudrais vous prier de transmettre le message de reconnaissance et de gratitude de toute la population de Katagon à l'endroit de nos partenaires français de Grand Lyon. Nous souhaitons ce partenariat avec le Grand Lyon très durable et fructueux. »
Source:  Joël Vigninou AKONDE

J&P


Vous avez aimé cet article ? Partagez-le ...

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera publié après validation.