Maroc-États-Unis: nouvelle étape dans la coopération sécuritaire

Publié le 28/09/2020 | J&P

Etats-Unis, Maroc

La réunion de jeudi dernier entre Abdellatif Hammouchi et l’ambassadeur des Etats-Unis à Rabat a été qualifiée outre-Atlantique de témoignage de l'exemplarité des relations sécuritaires entre les deux pays. Relations qui ont connu un tournant depuis les attentats de 2001.

Le Maroc occupe une place de choix auprès des décideurs à Washington, notamment en matière de lutte contre le terrorisme. Le rencontre, jeudi, entre le directeur général de la DGSN et de la DGST, Abdellatif Hammouchi, et l’ambassadeur des Etats-Unis à Rabat, David Fischer, en est une parfaite illustration, écrit le quotidien Al Ahdath Al Maghrebia dans son édition du lundi 28 septembre. Le quotidien cite la publication américaine Los Angeles Times qui est revenu sur cette entrevue entre le premier responsable sécuritaire au Royaume et le diplomate américain.

Toujours en citant le journal américain, Al Ahdath Al Maghrebia rappelle que cette rencontre intervient moins d’une année après une rencontre similaire, en décembre dernier, entre Abdellatif Hammouchi et Mike Pompeo, actuel secrétaire d’Etat et ancien patron de la CIA. Cet intérêt des Etats-Unis pour le Maroc et plus particulièrement pour le directeur général de la DGSN et de la DGST témoigne de la réelle volonté de ce pays d’aller encore plus loin dans la coopération avec le Royaume dans le domaine sécuritaire et plus particulièrement dans la lutte contre le terrorisme, l’extrémisme et le crime organisé, écrit le quotidien.

Le journal américain, précise Al Ahdath Al Maghrebia, n’a d’ailleurs pas manqué de rappeler que la coopération entre les services sécuritaires des deux pays est souvent citée en exemple. Cette coopération remonte à près de vingt ans. Elle a connu un grand tournant décisif depuis les attentats du 11 septembre 2001. Les services sécuritaires du Royaume ont apporté ainsi une grande contribution à la lutte internationale, menée par les Etats-Unis, contre le terrorisme. Les services de sécurité marocains ont, en effet, fourni à leurs homologues américains de précieux renseignements dans ce cadre. Des renseignements, précise le quotidien, qui ont même permis aux services américains de mener des attaques ciblées et réussies contre de nombreux sites de l'organisation terroriste Al Qaeda en Afghanistan.

Pour revenir à la rencontre de jeudi dernier, entre Abdellatif Hammouchi et l'ambassadeur des Etats-Unis au Maroc, le quotidien souligne que les deux parties ont évoqué les différents sujets sécuritaires d’intérêt commun, notamment les mécanismes de coopération et de coordination en matière de lutte contre le terrorisme, l'extrémisme violent, le crime organisé et leurs liens croissants dans la région de l’Afrique du nord et du Sahel. Les deux hommes ont également abordé la question des moyens à même de mettre en valeur cette coopération devenue un modèle à suivre dans le domaine de la lutte contre le terrorisme.

Par ailleurs, relève le quotidien, les deux parties ont également passé en revue les mécanismes de développement et de renforcement de la coopération entre les services de la DGSN et la DGST et les agences américaines de sécurité dans le domaine de lutte contre les risques et dangers liés à la criminalité transnationale organisée, outre l’échange d'expertises et d'expériences.

Source:    fr.le360.ma

J&P


Vous avez aimé cet article ? Partagez-le ...

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera publié après validation.