RDC/Covid-19 : une campagne de dépistage massif du diabète et de l’hypertension prévue à Kinshasa pour réduire le risque de décès

Publié le 17/09/2020 | J&P

Congo RDC

Dans le cadre de la riposte contre le Covid-19, le Programme National de Lutte contre le Diabète (PNLD) et le Programme National de lutte contre les Maladies Cardio-vasculaire, en partenariat avec l’Organisation mondiale de la santé (OMS) et le Fonds des Nations-Unies pour l’enfance (UNICEF) prévoient une campagne de dépistage massif du diabète et de l’hypertension artérielle (HTA) du 22 septembre au 22 décembre à Kinshasa, dans le but de réduire la mortalité liée à la pandémie en RDC.

En effet, dans un communiqué publié le jeudi 10 septembre dernier, l’OMS renseigne que les maladies non transmissibles (particulièrement l’hypertension artérielle et le diabète) augmentent le risque de mourir par le Covid-19 en Afrique. Elle indique plus loin que sur 215 patients décédés par la pandémie, plus de 39% étaient hypertendus et 30% diabétiques. En médecine, lorsqu’il y a une association des maladies comme dans ce cas précis, ça s’appelle comorbidité

« Cette campagne va consister à la sensibilisation, au dépistage et à l’amélioration de la prise en charge (protection des personnes à risque). A Kinshasa, le nombre des diabétiques est estimé à plus 250.000 et plus de la moitié l’ignorent. Nous allons donc engager la communauté et sensibiliser la population sur le risque du diabète et de l’HTA dans la comorbidité à la Covid-19, ceci en lien avec la commission Communication sur le risques et engagement communautaire (CREC) de l’équipe de riposte contre Covid-19 ; produire des supports éducatifs sur la prévention de la comorbidité en français et dans 4 langues nationales, briefer les équipes des zones de santé notamment les médecins chefs des zones et animateurs communautaires ainsi que les professionnels des médias sur les aspects de comorbidité et la campagne de dépistage de masse du diabète et de l’hypertension artérielle ; organiser une campagne de sensibilisation multimédia, à travers notamment les radios communautaires, les médias de masse, les médias sociaux, les relais communautaires et les structures communautaires », a dit Dr. Jean-Claude Dimbelolo, chef de division prise en charge au PNLD. 

La campagne va cibler les personnes âgées de plus de 30 ans qui seront reçus dans 10 centres hospitaliers de la ville de Kinshasa chaque lundi, mercredi et vendredi à partir du 22 septembre, jusqu’au 22 décembre 2020.

« Selon une étude de l’OMS sur l’HTA, le nombre des malades est estimé à 30-35% de la population en raison d’au au moins une personne hypertendue dans chaque famille, et la moitié de ces personnes ignore leur statut d’hypertendu », a affirmé le docteur Lucette Womba, du Programme National de lutte contre. 

La campagne de dépistage de masse se fera à l'Hôpital Général de Kinshasa, le Centre de santé Boyambi de l’armée du Salut sur l’avenue du Kasaï, l'Hôpital Saint-Joseph de Limete, le Centre Hospitalier de Mont-Amba entre les cliniques universitaires et le CNPP, le Centre Hospitalier de Kisenso, le Centre de santé Mosalisi à Mont-Ngafula, le Centre de santé Elongo à Masina Pascal, le Centre Hospitalier Saint Sacrement à Delvaux, le Centre de santé Mangai au rond point victoire, le Centre Education Diabète et Santé à côté du Collège Saint-Raphaël. 

Source:    actualite.cd

J&P


Vous avez aimé cet article ? Partagez-le ...

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera publié après validation.