France/Solidarité : Toulouse s’engage pour Beyrouth (Liban)

Publié le 15/09/2020 | J&P

France

Après la terrible explosion survenue le 4 août dernier à Beyrouth, pour laquelle Jean-Luc Moudenc a affirmé son soutien aux Libanais dès les premières heures, la Mairie de Toulouse, Toulouse Métropole et ses partenaires apportent une aide concrète aux habitants de la capitale libanaise.

La mobilisation des acteurs du territoire réunis au sein du Comité de coordination Europe et International sous la présidence de Jean-Claude Dardelet, Adjoint au Maire en charge de l’international et Vice-Président de Toulouse Métropole, avec des représentants de la Région Occitanie/Pyrénées-Méditerranée, de l’Université Fédérale Toulouse Midi-Pyrénées, du C.H.U de Toulouse et de l’association Les Amis du Liban, a permis de rassembler en peu de temps et dans une totale synergie d’importants moyens matériels et financiers.
Ce sont ainsi 90 m3 et plus de 9 tonnes de médicaments, vivres, équipements pédagogiques et autres produits et matériels de première nécessité (dont des bâches de protection des pompiers toulousains) qui ont été acheminés par un avion spécial qui a décollé le vendredi 11 septembre.

Sollicité auprès d’Airbus qui a immédiatement répondu présent, un vol de la Fondation Airbus a pris la direction de Beyrouth au terme duquel plusieurs nouveaux étudiants libanais ont bénéficié du vol de retour vers Toulouse, en accord et de manière coordonnée avec la Préfecture et l’Université Fédérale de Toulouse. Par ailleurs, l’association Les Amis du Liban Toulouse, l’Université Fédérale Toulouse Midi-Pyrénées et la Mairie de Toulouse continuent également à œuvrer en faveur des étudiants libanais déjà présents à Toulouse, dont les familles sont touchées par la crise économique qui sévit dans leur pays.

La collecte de dons engagée par l’association Les Amis du Liban Toulouse se poursuit : https://www.amisduliban-toulouse.org, tout comme l’opération “Un cartable pour le Liban”, qui seront conduites dans la durée. Les dons recueillis iront au plus proche des besoins, notamment par l’entremise des associations de terrain comme Arc-en-ciel et Offre Joie.

La Mairie de Toulouse a mis une salle à disposition pour le stockage des dons et de matériel (mobilier, informatique, matériel scolaire, produits de première nécessité comme des denrées alimentaires non périssables et des produits d’hygiène).

Des subventions au C.H.U. et auprès de l’association Les Amis du Liban de Toulouse sont engagées dans l’urgence par la Mairie de Toulouse pour leur permettre de renforcer leurs actions ciblées. Le CHU de Toulouse oriente ainsi son soutien à l’attention de l’Hôpital Saint Georges, qui, en première ligne de la déflagration et détruit à 70%, a subi de lourdes pertes humaines et matérielles. Le CHU qui accueille notamment en formation depuis 1984 des médecins internes de cet hôpital universitaire de Beyrouth a envoyé une palette de médicaments en réponse aux demandes des équipes sur place.

La capitale libanaise n’étant pas non plus épargnée par la crise sanitaire mondiale, Airbus a apporté plus de 160 000 masques et 7 200 visières de protection contre la COVID19.

Toulouse Métropole a enfin activé le dispositif Oudin pour des actions sur l’accès à l’eau potable, à l’hygiène et à l’assainissement et ensuite dans une action collaborative de plus grande importance. Ces actions visent à soulager l’hôpital de campagne Saint-Georges qui est confronté à des difficultés de prise en charge des victimes et de distribution d’eau.

Source:     www.toulouseblog.fr

J&P


Vous avez aimé cet article ? Partagez-le ...

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera publié après validation.