France/LA PAUSE Un rallye touristique pour financer du matériel à destination des enfants handicapés

Publié le 14/09/2020 | J&P

France

Ce dimanche matin, 30 voitures de prestige, sportives et cabriolets sont partis du restaurant "L'instant des mets" à Pujaut pour un rallye touristique. Un moment convivial pour les participants mais surtout un événement pour la bonne cause.

C'est l'association Passion et partage, basée à Villeneuve-lez-Avignon, qui est à l'initiative de ce rallye qui fêtait sa 15e édition ce dimanche. Créée en 2002, l'association rassemble aujourd'hui sept Rotary clubs gardois et vauclusiens. Elle organise des manifestations de sport automobile et de golf dans le but de récolter des fonds pour aider l'association Enfance handicapée et financer des projets locaux.

Il s'agit souvent de matériel comme un verticalisateur, un bus agréé handicap avec une rampe... Passion et partage a aussi reversé un chèque à la fondation Gaillanne située à L'Isle-sur-la-Sorgue, qui comporte une école de chiens guides d'aveugles pour les enfants, ou encore a financé une chambre toute équipée à un enfant handicapé à Remoulins...
En 18 ans, ce sont plus de 45 projets qui ont pu être réalisés pour plus de 320 000 euros. Après le rallye, deux autres actions seront menées : une compétition de golf à Saumane, dans le Vaucluse le week-end prochain, et une autre au pôle mécanique d'Alès les 21 et 22 novembre. Là-bas, les participants pourront profiter du circuit et les visiteurs pourront monter à bord d'une voiture de sport pour faire quelques tours de piste.

Mais revenons au rallye de ce dimanche : le road book prévoyait 150 km de circuit dans le Vaucluse avec une pause déjeuner à Sainte-Cécile-les-Vignes, une ascension du Ventoux et une arrivée à Châteauneuf-du-Pape. Il fallait compter 50 € d'inscription par voiture et 35 € par personne. "Tous les bénéfices sont reversés à l'association Enfance handicapée", assure Yves Tourvieille, le président de Passion et partage.

Seules 30 voitures se sont élancées sur les routes contre 65 en temps normal. Covid oblige. Tout a été validé par la préfecture. Pascale Bories, maire de Villeneuve-lez-Avignon, présente au départ, était heureuse que cet événement caritatif ait pu se tenir car il permet aussi à son échelle de relancer l'économie locale : "Il faut que la vie continue, avec des masques certes... Il faut faire travailler les commerçants comme ce matin et dans la journée quand vous vous arrêterez prendre un café sur la route", a-t-elle déclaré à l'adresse des participants.

Source:   www.objectifgard.com

J&P


Vous avez aimé cet article ? Partagez-le ...

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera publié après validation.