Haïti - Environnement : Vers la mise en production d’un milliers de «Jardin Garde-Manger de l’Abondance»

Publié le 11/08/2020 | J&P

Haïti

Le 6 août dernier Abner Septembre, le Ministre de l’Environnement, en présence de son Directeur Général, Astrel Joseph, de son Chef de Cabinet Mme Régine Abraham et d’autres Cadres de l’institution a procédé à la signature de contrats avec plusieurs organisations et associations écologiques, dans le cadre du Projet d’Appui aux Partenaires pour la Restauration des Ecosystèmes via le « Jardin Garde-Manger de l’Abondance » (JGMA)

Ce Projet sera mise en œuvre en collaboration avec les partenaires du Ministère, des organisations et associations écologiques qui ont déjà fait leur preuve dans le secteur et surtout dans le milieu paysan dont l’Association Nationale des Transformateurs de Fruits (ANATRAF) ; Réseau National des Promoteurs du Tourisme Solidaire (RENAPROTS) ; Fondation Elvecina Saint-Martin (FESMAR) ; le Centre Haïtien Pour la Promotion de l'Agriculture et la Protection de l’Environnement (CEPHAPE) ; Promotion et Développement (PROMODEV) ; ’Association des Paysans de Vallue (APV) ;Ste Thérèse de l’Enfant Jésus et la Fondation Macaya
Dans son intervention le Ministre Septembre a précisé que le «JGMA (lancé le 15 juillet 2020 liens) n’est pas véritablement de l’Agriculture, mais qu’il s’agit plutôt d’un outil qui vise à « rendre de petites exploitations plus productives que les jardins traditionnels du paysan, plus économes en travail et attractives pour les jeunes et les femmes, tout en étant respectueuses de l’environnement. Ces jardins seront capables d’offrir pendant toute l’année des produits naturels pour les besoins domestiques et marchands ». Ce type de jardin conçue par le Centre Banyen - Jardin Labo (à Vallue), tend à réduire la pression des communautés sur les ressources naturelles, en favorisant la régénération environnementale en général et la conservation de la diversité biologique en particulier, a expliqué le Ministre.
Financé par le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD), le Projet d’Appui aux Partenaires pour la Restauration des Ecosystèmes via le Jardin Garde-Manger de l’Abondance « vise à mettre en production de janvier à décembre 2021, environ un millier de JGMA pour un millier de familles » (± 5,000 personnes en moyenne).
La phase pilote prévue de juillet à décembre 2020 servira de lieu de formation pour les familles, de stage pour les étudiants des universités partenaires et à la vulgarisation de ce nouveau paradigme et à la promotion de l’agritourisme.
 

Source:    www.haitilibre.com

J&P


Vous avez aimé cet article ? Partagez-le ...

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera publié après validation.