France/Coronavirus : 600 millions d'euros débloqués pour soutenir l'économie dans les régions

Publié le 31/07/2020 | J&P

France

Pour relancer l'économie en France, en pleine crise à cause du coronavirus, Jean Castex a annoncé jeudi 30 juillet 2020 débloquer une enveloppe de 600 millions d'euros d'aides pour les régions. Une enveloppe destinée à soutenir tout particulièrement l'investissement.

Une bonne nouvelle pour les régions de France ! Le Premier ministre Jean Castex a annoncé le déblocage, jeudi 30 juillet 2020, d'une enveloppe de 600 millions d'euros pour soutenir l'investissement dans les régions et relancer l'économie, après la crise du coronavirus que le pays vient de traverser. "On va faire taire toutes nos guéguerres, toutes nos différences légitimes […] pour montrer que nous savons agir dans le même sens", a ainsi indiqué le Premier ministre lors d'une visite du président de l'Association des Régions de France, Renaud Muselier, à Matignon.

"Nous sommes très satisfaits de ce qu'on vient de signer", a par ailleurs évoqué Renaud Muselier, après avoir paraphé cet accord, tout en expliquant que Jean Castex a réussi à débloquer, en quinze jours, "une situation très complexe, que nous n'avions pas réussi à débloquer en trois ans", sous le gouvernement d'Édouard Philippe. Un chèque de 600 millions d'euros, en crédits d'investissement, leur est donc alloué. Un bon point pour le Premier ministre, ancien maire de la ville de Prades, et connu pour être un homme des "territoires", misant ainsi sur les régions, "dotées d'importantes compétences en matière d'emploi, de formation, de transport ou encore d'économie" comme nous le rappellent nos confrères de France24.

Renaud Muselier poursuit : "Est-ce que c'est assez ? Ce n'est jamais assez", évaluant de son côté l'impact de la crise sur les finances des régions à hauteur de 1,2 milliard d'euros. Un accord qui comprend également, comme nous l'indique France24, "la compensation totale de la baisse des impôts de production, décidée par l'exécutif pour stimuler la compétitivité des entreprises". "Il n'était pas question que ça vienne aggraver les difficultés financières des Régions, donc nous prenons nos responsabilités", souligne à ce propos le Premier ministre. E

n échange de cette compensation, les régions s'engagent à investir dans l'économie locale, jusqu'à 20 milliards d'euros. À noter également la demande du gouvernement de la création par les régions d'un "fonds de sauvegarde", en cas de nouvelle crise, qu'elle soit sanitaire ou économique.

Source:   www.sortiraparis.com

J&P


Vous avez aimé cet article ? Partagez-le ...

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera publié après validation.