Cameroun/Le Philippin ICTSI signe son contrat de concession pour la gestion du terminal polyvalent du port de Kribi

Publié le 31/07/2020 | J&P

Cameroun

La Kribi Multipurpose Terminal (KMT), filiale camerounaise du Philippin International Container Terminal Services Inc. (ICTSI) et le Port autonome de Kribi (PAK) ont signé, le 27 juillet, le contrat de concession pour le développement, l’exploitation et l’entretien du terminal polyvalent du port de Kribi, située au sud du Cameroun.

« Cette étape est l’aboutissement du processus d’appel d’offres international lancé début 2019, par lequel KMT, filiale de ICTSI, s’est distinguée par une offre remarquablement convaincante et durable en matière d’investissement et de diversification potentielle du trafic. Le PAK accueille chaleureusement ce nouvel opérateur dans la communauté portuaire », se félicite l’autorité portuaire.

Cette signature intervient plus d’un mois après que la présidence de la République a donné son quitus. En effet, dans une correspondance signée le 4 juin 2020, Ferdinand Ngoh Ngoh, le secrétaire général à la présidence de la République, agissant sur « très hautes instructions » du président Paul Biya, a donné l’autorisation au directeur général du PAK, Patrice Melom, de « signer le contrat de concession, pour l’exploitation du terminal polyvalent du Port autonome de Kribi » avec ICTSI.

Le Philippin a obtenu une concession de 25 ans. Le volet financier (investissements et redevances à verser à l’État), lui, n’est pas encore dévoilé. En attendant la prise de service d’ICTSI, Kribi Port Multi Operators (KPMO), regroupant neuf opérateurs camerounais (transitaires, manutentionnaires, agents maritimes), exploite le terminal polyvalent en mode régie, et ce, jusqu’à la fin de cette année 2020.

Le terminal polyvalent du port de Kribi, dont la fonction est d’accueillir des marchandises non-conteneurisées, a une capacité nominale d’hébergement de 1,2 million de tonnes de produits par an.

Source:    www.investiraucameroun.com

J&P


Vous avez aimé cet article ? Partagez-le ...

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera publié après validation.