France/Dordogne : la Ligue contre le cancer affaiblie par le Covid-19

Publié le 07/07/2020 | J&P

France

La Ligue contre le cancer Dordogne déplore le chamboulement de son calendrier, mais sait qu’elle peut compter sur le soutien des collectivités pour poursuivre ses actions auprès des malades.

Lundi 29 juin, la Ligue contre le cancer Dordogne tenait son assemblée générale au Centre de la communication de Périgueux. La présidente, Catherine Galvagnon a accueilli les participants avec les mesures sanitaires recommandées, masques, gel hydroalcoolique et distanciation. Elle est revenue sur les derniers mois : « la crise sanitaire a particulièrement perturbé nos malades, et bousculé nos manifestations entraînant leur annulation, dont notre opération Tulipes pour le cancer des enfants. »

L’appui des collectivités

Embêtant quand on sait que l’association repose en partie sur la générosité du public. Pour pallier en partie la perte de ces ressources, un appel à dons exceptionnel sur le département a été lancé. Parallèlement, la Ligue contre le cancer Dordogne peut aussi compter sur l’appui des collectivités territoriales et des élus.

Lors de l’assemblée générale, le député, Philippe Chassaing a repris l’appel de la Présidente sur le besoin de l’appui des personnalités publiques locales pour développer la connaissance des activités de la Ligue, encore trop méconnues. Mireille Bordes, vice-présidente du Conseil Départemental a assuré du soutien du Département. Pascal Protano, vice-président du Grand Périgueux, a rappelé le partenariat qui lie l’association à la communauté d’agglomération :« la récupération du verre, nous permet de reverser chaque année des sommes très conséquentes, qui je l’espère, ne feront que croître. » Enfin, la mairie de Périgueux, représentée, par Thierry Cipierre a réitéré son soutien à la Ligue dans toutes ses actions.

Les Foulées roses annulées

Le docteur Michel Longy, vice-président délégué à la recherche a détaillé la mission recherche de l’association. Catherine Galvagnon a ensuite énoncé le rapport moral avec l’aide aux malades qui permet, au-delà des moyens purement médicaux, un accompagnement pour améliorer la qualité de vie pendant et après la maladie.

La mission prévention a pris une ampleur plus importante en 2019, avec une affluence record pour les « Foulées Roses de Périgueux ». Hélas, à cause des réglementations sanitaires, elles ne pourront avoir lieu cette année. « Nous réfléchissons à une action pour remplacer ce rendez-vous devenu incontournable ! », déplore Catherine Galvagnon, jamais fataliste : « le combat contre le cancer continue et il nécessite une Ligue forte, unie, solidaire, agissante et efficace. »

Source:    www.sudouest.fr

J&P


Vous avez aimé cet article ? Partagez-le ...

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera publié après validation.