France/"J’veux du local", une nouvelle campagne pour promouvoir l’alimentation de proximité en Bourgogne Franche-Comté

Publié le 30/06/2020 | J&P

France

Le mardi 30 juin 2020, Marie-Guite Dufay, présidente de la Région Bourgogne-Franche- Comté et Christian Decerle, président de la Chambre régionale d'agriculture de Bourgogne- Franche-Comté ont présenté la campagne de promotion des plateformes "J’veux du local" en faveur de l’alimentation de proximité.

La Chambre régionale d’agriculture de Bourgogne-Franche-Comté a décidé en concertation avec les chambres d’agriculture départementales et avec le financement des départements, de reproduire dans sept des huit départements * de la région, une plate-forme identique à "J’veux du local", imaginée et lancée par la Chambre départementale de Saône et Loire et le département dès octobre 2019. Ces plates-formes sont en cours de déploiement. Elles constituent des outils d’intérêt pour faire connaître et promouvoir les lieux de vente de proximité qui ont un besoin important de visibilité auprès du grand public.

Connaître, entrer en contact et acheter les produits de leurs producteurs locaux

La Région Bourgogne-Franche-Comté a souhaité se mobiliser aux côtés des chambres départementales pour promouvoir la plateforme "J’veux du Local" permettant aux habitants de chaque département de connaître, d’entrer en contact et d’acheter les produits émanant de leurs producteurs locaux. Si la campagne d’information est régionale, la plateforme permet une mise en relation du grand public avec les acteurs de son département.

"Cette action est placée sous le signe de la solidarité avec les producteurs de la région présents sur la plateforme, elle promeut les circuits courts et encourage l’évolution des comportements d’achats locavores", souligne la Région dans un communiqué. "Cette campagne d’information s’inscrit également dans la continuité des aides et de la valorisation par la Région des producteurs de son terroir, de leurs métiers et de leurs produits. Elle constitue le premier acte d’un mouvement de soutien à nos agriculteurs, aux savoir-faire et aux talents de notre terroir intégrant notamment l’ensemble des circuits de distribution, pour offrir un maximum de débouchés à nos produits et à nos filières. Cette campagne doit en effet s’inscrire dans la durée pour que les changements de comportements soient durables, et pérennes."

Source:   www.macommune.info

J&P


Vous avez aimé cet article ? Partagez-le ...

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera publié après validation.