Bénin/Séminaire stratégique de formation des acteurs territoriaux: Entreprenariat Touristique, opportunités de développement local

Publié le 30/06/2020 | J&P

Bénin

La République du Bénin s’est dotée des moyens d’un développement harmonieux impliquant toutes les collectivités territoriales sur la base de la solidarité nationale, des potentialités régionales et de l’équilibre interrégional. Dans ce cadre, l’appui à la gouvernance locale se fonde sur le renforcement du pouvoir des acteurs locaux, la promotion de l’économie locale et l’amélioration de la gouvernance sociale locale incluant l’accès des pauvres aux services de base à savoir : santé, eau, éducation de base etc.

La mise en place progressive et l’exercice de la gouvernance locale sollicitent l’utilisation de nombreux instruments conceptuels et opérationnels dont la maîtrise et l’appropriation par les acteurs des collectivités locales, en particulier les élus et les cadres techniques desdites collectivités et dans la moindre mesure les cadres des services déconcentrés communaux, devraient être une priorité pour toute intervention extérieure voulant apporter un appui à ces acteurs locaux. L’État s’emploie aujourd’hui à récupérer les compétences stratégiques pour le développement recherche innovation, équipements structurants, pôles de compétitivité, politique des métropoles pour laisser aux collectivités les tâches de proximité, les plus lourdes en termes de gestion et en terme financier. La question récurrente qui s’est toujours posée est celle de la dynamisation de l’économie locale en vue de la mobilisation des ressources propres pour une bonne mise en œuvre des actions prévues par les politiques et plans de développement local. Dans ce sens, toute stratégie de promotion de l’économie locale devrait viser en priorité au niveau de chaque commune, entre autres à: Évaluer les potentialités économiques du territoire communal, élaborer une stratégie pour la promotion de l’économie locale en vue d’élargir les possibilités et d’augmentation des opportunités économiques, améliorer les conditions de vie des populations, faire une promotion des opérateurs économiques locaux capables de créer et de distribuer les richesses au niveau local et enfin, appuyer les communes dans leurs efforts de promotion des ressources économiques locales. Un choix prioritaire de l’État béninois à l’ère de la rupture et du nouveau départ reste le développement d’une politique touristique intégrée, pour stimuler un des leviers de développement national et local. Dans ce contexte, quel intérêt les maires ont à porter une attention touristique aux stratégies de promotion économique locale ? L’objectif pour les collectivités doit être de mobiliser les ressources patrimoniales et paysagères de leurs territoires tout en optimisant les retombées du tourisme. En effet, ce type d’activité peut générer de nombreux bénéfices pour les populations locales, mais peut vite aboutir à des phénomènes de déstructuration des sociétés locales, de fuite des revenus du tourisme ou encore d’exclusion pour n’en citer que quelques-uns. Les objectifs de développement durable ne pourront être atteints que si les différentes initiatives de valorisation touristique du patrimoine convergent et s’accompagnent d’un développement social et humain.

En effet, le tourisme pourrait apporter aux collectivités territoriales des créations d’emplois, un accroissement des ressources communales, ainsi qu’une mise en valeur du patrimoine naturel et culturel et enfin permettre de désenclaver le cas échéant leur territoire dans le cadre de l’amélioration des infrastructures de transport et de communication. À cet effet, il s’impose donc le défi d’une volonté commune des acteurs locaux pour promouvoir le tourisme des territoires afin de procéder à la structuration et à l’organisation du secteur du tourisme local mais aussi de valoriser le potentiel touristique sur la base d’un développement touristique durableLa volonté première des nouvelles mandatures (2020-2026) des communes serait de structurer une activité économique pérenne qui appelle un développement touristique en favorisant l’accompagnement de l’entrepreneuriat résilient aux chocs (pandémie covid19, crises diverses) à travers le développement d’activités touristiques valorisant les patrimoines naturels et culturels riches, variés et diversifiés. Au regard de tout ce qui précède, quel cadre conceptuel de l’entrepreneuriat touristique communal intégré et quels mécanismes de son soutien afin d’améliorer la compétitivité du tissu entrepreneurial local d’une part et le développement du secteur du tourisme local d’autre part ? C’est donc la nécessité de développer une stratégie cohérente dans le secteur du tourisme communal tout en proposant les mesures de son soutien qui a motivé Eco-Benin en collaboration avec ID Territoires a sollicité l’assistance technique et financier de l’Organisation Internationale du Tourisme Solidaire (ISTO), Ambassade de France au Bénin, African Tourism Organisation (ATO), Altervoyages pour organiser des séminaires stratégiques de formation et d’orientation par région (Sud, Centre, Nord) sur le thème « entreprenariat touristique communal intégré aux opportunités de développement local durable »

Objectif…

Ce  séminaire stratégique vise à  doter les communes de boîte à outils de promotion et de développement d’un tourisme local intégré promouvoir le secteur touristique local du Bénin par un ensemble de petites et moyennes entreprises touristiques en mesure de valoriser d’une manière conséquente et satisfaisante les ressources naturelles et culturelles des territoires et proposer les moyens à mettre en place pour encourager les énergies entreprenantes à participer à un tourisme compétitive durable. Des feuilles de route de développement touristique communal sont construites ; La boîte à outils de développement et promotion touristique local durable est mise à la disposition des mairies Les mairies maîtrisent les mécanismes de financement du tourisme et de mobilisation des recettes touristiques ; Des accords de partenariat pour l’opérationnalisation de l’entreprenariat touristique communal intégré sont conclus ; Thématiques de formation et de communication : Outils stratégiques : stratégies et partenariats de structuration des destinations et de promotion de l’économie touristique locale Au Bénin, le tourisme peut représenter une part significative de l’économie locale tant en termes de revenus que d’emplois et contribue grandement à la potentialité d’une indépendance économique des territoires potentiels. La non émergence actuellement observée peut-être associée à l’absence de lignes directrices pérennes qui ont laissé place à une multitude d’actions ponctuelles donnant l’impression d’être improvisées, laissant ces territoires sans réelles orientations stratégiques de développement sur un des pans majeurs de son économie et sans continuité d’action Modèles de financement durable de l’action entrepreneuriale touristique communale. Le tourisme est un produit de consommation qui génère une multitude d’activités susceptibles de pourvoir des emplois et des revenus. De plus les métiers du tourisme se retrouvent dans tous les secteurs (primaire, secondaire, et tertiaire) et même dans le secteur informel. Ce secteur est un nid où foisonnent des opportunités d’investissement et devrait tenir une place de choix dans l’économie locale. Cependant, les jeunes éprouvent d’énormes difficultés pour s’insérer dans le marché éprouvant du travail. Ces difficultés sont pour la plupart, liées au déficit de formation et à l’inadéquation formation-emploi. Mécanismes de maximisation et mobilisation des recettes touristiques locales. La réflexion en terme de développement touristique local durable permet de s’interroger sur les jeux d’acteurs, les enjeux de pouvoir, et pose le problème essentiel du coût réel des consommations touristiques et du partage des revenus. Il s’agit de voir dans quelle mesure l’activité touristique peut contribuer à un développement viable des communes du Bénin, sachant que le tourisme n’est qu’une des composantes d’un système de développement global. Des réunions B2B seront organisées pour la personnalisation et co-construction des instruments locaux de développement et de promotion touristique. Du 16 au 17 juillet 2020 à l’hôtel Djegba à Ouidah: pour les communes du sud (Cotonou, Ouidah, Kpomassè, Abomey-Calavi, Sô-Ava, Allada, Toffo, Comé, Grand-Popo, Bopa, Athiémé, Porto-Novo, Adjarra, Aguégués) , du 13 au 14 Août 2020 à l’hôtel Jeco à Dassa : pour les communes du Centre (Tchaourou, Ouèssè, Savè, Bantè, Savalou, Dassa, Abomey, Bohicon, Zogbodomey et Kétou), du 10 au 11 Septembre 2020 à l’hôtel Tata Somba à Natitingou: pour les communes du Nord (Parakou, Nikki, Kandi, Natitingou, Boukombé, Toucountouna, Tanguiéta, Djougou, Ouaké et Copargo). Une trentaine d’acteurs attendus dans le respect strict des barrières de la covid19 : Communes (Maire, chargés de tourisme/planification et développement local, CST), Organisations professionnelles touristiques privées, Organisations touristiques de la société civile  et Partenaires Techniques et Financiers (PTF), Préfets, Directions Départementales.

Source:  matinlibre.com/

J&P


Vous avez aimé cet article ? Partagez-le ...

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera publié après validation.