Commune de combourg. Aved France continue d’agir au Togo

Publié le 23/05/2020 | J&P

France, Togo

L’association Aved France, basée dans la commune de Combourg, continue ses actions au Togo malgré la crise sanitaire, avec, notamment, la distribution de paniers alimentaires.

L’association Aved France (Association de volontariat pour l’épanouissement des populations démunies), d’intérêt général continue ses actions de solidarité en faveur du Togo.

Anthony Baudoin, président de l’association créée en 2017 et basée à Combourg, précise le but et les actions : « On ne fait pas de l’humanitaire. L’humanitaire définit une action dans l’urgence. Nous, nous apportons notre énergie et notre expérience dans le développement du Togo par des missions ayant pour objectif d’améliorer les conditions de vie des habitants. »

L’envie d’aider les populations locales fait suite, pour Anthony Baudoin, à une mission volontaire d’un mois réalisée au sein d’une association de développement et à un second séjour dans le cadre de son master en géographie et aménagement.

L’association compte à ce jour quatre membres actifs, Anthony Baudoin, président de l’association, Martin Harel, Nicolas Kling et Julio Oblasse, qui travaille sur place au Togo pour la mise en œuvre des projets de l’association.

Rénovation de l’école, dons médicaux…

En 2017, l’aventure commence avec la rénovation de l’école du village d’Agbodjekpoe, au nord de Lomé. L’association a également aidé à l’installation de lampes solaires et envoyé plusieurs colis de vêtements, dons médicaux…

L’épidémie de Covid-19 a repoussé le projet d’installation d’un kit solaire autonome qui permettra aux habitants de recharger des portables, lampes ou ordinateurs et de palier à l’absence d’électricité dans le village. « Beaucoup de personnes dans la région ont un téléphone pour voir le prix du cours du maïs mais aussi pour garder contact avec les enfants partis à la ville », précise Anthony Baudoin.

En attendant de pouvoir concrétiser ce projet, l’association a organisé, ce vendredi 22 mai, la distribution de paniers alimentaires (riz, maïs, savon…) au village d’Agbodjekpoe, touché également par la crise sanitaire, en partenariat notamment avec l’école Sainte-Anne de Combourg. « L’économie togolaise est majoritairement basée sur l’économie informelle, la population voit donc ses revenus fortement diminués. C’est pourquoi nous avons choisi de mettre en place une distribution de produits alimentaires et d’hygiène pour soutenir chacune des 217 familles du village pendant cette période difficile. »

Source: Ouest-France.fr

J&P


Vous avez aimé cet article ? Partagez-le ...

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera publié après validation.