La Ville de Marseille prévoit 58 millions d’euros de relance pour l’économie locale

Publié le 21/05/2020 | J&P

France

La Ville de Marseille prévoit de décaler 58 millions d’euros de son budget, initialement alloués au remboursement de la dette, pour relancer l’économie locale via des chantiers publics. Une mesure en prévision d’un report des élections municipales.

Le maire (LR) de Marseille, Jean-Claude Gaudin, a organisé ce mercredi 20 mai, dans la matinée, une visio-conférence en présence des présidents de groupes du Conseil municipal, Yves Moraine (LR), Benoît Payan (PS) et Stéphane Ravier (RN).

Par communiqué, il explique avoir « suggéré que les 58 millions d’euros prévus dans le budget initial pour réduire encore un endettement, abaissé déjà de plus de 270 millions en 5 ans, soient affectés au financement des grands chantiers publics qui feront travailler les entreprises marseillaises et sauvegarderont l’emploi ».

La municipalité estime que « dans un budget global de 1,3 milliard d’euros, la Ville de Marseille consacrerait ainsi 280 millions d’euros au total pour les investissements et la relance de l’activité économique. Soit un niveau d’investissement inédit, jamais atteint jusqu’ici dans le passé ».

Quels chantiers ?

La Ville décalerait ainsi le remboursement de la dette pour réinjecter près de 60 millions d’euros dans l’économie locale. Une idée qui a trouvé l’approbation des groupes d’opposition présents. Sur le principe en tout cas, puisqu’à ce jour, elle ne précise pas les potentiels chantiers concernés par cet investissement. « Nous veillerons à ce que ce ne soit pas pour faire une piscine flottante aux plages du Prado, mais pour des chantiers utiles aux Marseillais », tempère un membre de l’opposition.

Le président de la majorité LR au Conseil municipal, et maire des 6/8, Yves Moraine, précise que ces travaux concerneront des projets utiles et ciblés : « On ne va pas construire une école pour relancer l’économie si il n’y a pas besoin d’école ».

Les services de la Ville précisent qu’il s’agira de « projets immédiatement engageables ».

Un budget en cas de report des municipales

Yves Moraine, explique également que ce projet budgétaire est une anticipation du potentiel report des élections municipales après le 28 juin. Si elles se déroulent à l’automne, « nous aurions alors l’obligation de voter le budget en conseil municipal le 31 juillet ».

C’est dans ce sens que le maire de Marseille a souhaité faire approuver les grandes lignes par l’opposition. Si les élections ont lieu fin juin, « il sera alors à la charge du nouveau maire de proposer un budget ».

Source: madeinmarseille.net

J&P


Vous avez aimé cet article ? Partagez-le ...

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera publié après validation.