Des employés municipaux en soutien au milieu communautaire

Publié le 29/03/2020 | J&P Mag

Canada

CORONAVIRUS. Dans un élan de solidarité envers les personnes les plus vulnérables de la communauté, la Ville de Drummondville a délégué une vingtaine de ses employés au sein d’organismes communautaires du milieu qui œuvrent en sécurité alimentaire. Ces derniers sont sollicités plus que jamais depuis le début de la crise du coronavirus.

Selon le maire par intérim de Drummondville, Yves Grondin, cette mobilisation est des plus opportunes à la lumière des besoins dont s’est fait l’écho le premier ministre du Québec, François Legault.

«Dans le contexte actuel, la Ville est fière de la collaboration offerte par les employés municipaux, mais aussi par les syndicats qui, par leur collaboration et leur ouverture, permettent à la Ville de venir en aide aux citoyens les plus touchés par la crise de la COVID-19. À tous, je tiens à leur dire merci, sincèrement», a affirmé Yves Grondin via un communiqué de presse.

 

C’est aussi grâce à la participation de la Corporation de développement communautaire (CDC) Drummond que le milieu communautaire peut agir de manière efficace. En effet, la CDC se positionne comme coordonnatrice pour centraliser les demandes des diverses organisations communautaires du territoire et travaille donc en étroite relation avec le personnel du service des loisirs et de la vie communautaire de la Ville.

Ce sont d’ailleurs des employés municipaux de ce service, mais également du service des travaux publics, qui sont sur le terrain, aux côtés des organismes communautaires, à se serrer les coudes. Au cours des derniers jours, ils ont collaboré avec le Centre d’action bénévole Drummond à la livraison quotidienne d’une cinquantaine de repas pour les personnes âgées, démunies ou souffrant d’isolement (service de la popote roulante). D’autres sont intervenus auprès du Comptoir alimentaire Drummond pour préparer et distribuer des dépannages alimentaires, ainsi que pour sécuriser la circulation des usagers afin d’éviter la contagion. Des barrières de sécurité ont également été installées au profit de la Tablée populaire.

«Présentement, d’autres collaborations sont en cours de planification et pourront être organisées à mesure que les besoins se feront sentir. Notre équipe est mobilisée pour soutenir nos organismes communautaires, un maillon important pour le tissu social drummondvillois en tout temps, mais particulièrement durant cette pandémie», a expliqué Jonathan Guay, directeur du service des loisirs et de la vie communautaire et responsable de la mission «services aux sinistrés» de l’Organisation municipale de sécurité civile à la Ville de Drummondville. 

 

Source: journalexpress.ca

J&P Mag


Vous avez aimé cet article ? Partagez-le ...

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera publié après validation.