Guinée: l’ONG Terre des Hommes lance un projet de protection des enfants et jeunes migrant(e)s

Publié le 21/02/2020 | J&P Mag

Guinée

CONAKRY-L’ONG Terre des Hommes a lancé officiellement ce vendredi 21 février 2020 son projet d’amélioration de la protection des enfants et jeunes migrant(e)s sur les principales routes migratoires de l’Afrique de l’Ouest.

L’objectif de ce projet est de contribuer à la création d’un environnement protecteur pour les enfants et jeunes migrant(e)s en leur fournissant une assistance et une protection de qualité à travers leur accès aux services de base à différentes étapes des routes migratoires. En plus, renforcer les capacités et la coordination des acteurs institutionnels et communautaires pour fournir une assistance de qualité pour leur protection.

La cérémonie de lancement a réuni les responsables de l’ONG Terre des Hommes ainsi que des représentants du Gouvernement. Dans son discours de circonstances, le représentant pays de Terre des Hommes en Guinée David Bridier a décalré: 

 « Le projet qui nous réunit aujourd’hui est un projet financé par le fonds fiduciaire d’urgence de l’Union Européenne qui est mis en œuvre par un consortium de deux organisations internationales de promotion et de protection des droits des enfants dans monde qui sont save the children et Terre des Hommes. Ce projet va se développer dans quatre pays dont la Guinée, la Gambie, le Sénégal et la Côte d’Ivoire dans 36 mois à partir du 15 janvier 2020. Au niveau de la Guinée ce projet sera déployé sur Conakry, Koundara, Mamou, Pita et Labé. Il sera mis en œuvre en partenariat avec les centres d’écoutes, des conseils d’orientations des jeunes et enfants ainsi qu’avec la mobilisation des ministères comme celui de l’action sociale, de la promotion féminine et de l’enfance, de la santé publique, de l’administration du territoire et de la décentralisation, de la justice et des affaires étrangères », a expliqué David Bridier.

Le représentant pays de Terre des Hommes en Guinée explique que l’objectif principal de ce projet est de garantir environs 30 000 enfants et jeunes âgés de 0 à 24 ans au respect de leurs droits et à un environnement protecteur durant tout leur parcours migratoire. Ce,  en vue de réduire leur vulnérabilité face aux multiples risques liés à la migration notamment celui de la violence, la crainte et l’exploitation. « Les actions du projet se dérouleront tout au long de l’axe Conakry-Koundara via des équipes mobiles, des guichets uniques et des points espoirs qui proposeront une écoute, une orientation et une aide d’urgence aux enfants et aux jeunes en migration », a détaillé David Bridier.

 

Source: africaguinee.com

J&P Mag


Vous avez aimé cet article ? Partagez-le ...

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera publié après validation.