Le Fonds de solidarité FTQ investit 7,2 M$ CA dans le fonds de capital de risque en phase d'amorçage Theodorus IV

Publié le 19/02/2020 | J&P Mag

Canada

Dans le but de favoriser la création d'entreprises québécoises basées sur les résultats de recherches universitaires, le Fonds de solidarité FTQ investit 7,2 millions de dollars canadiens (5 millions d'euros) dans le fonds de capital de risque en phase d'amorçage Theodorus IV. Le fonds belge ouvrira également un bureau à Montréal afin de continuer de bâtir des partenariats avec les universités et centres de recherche d'ici, les sociétés de valorisation de la recherche au Québec, ainsi qu'avec des consortiums de recherche et incubateurs. Théo Risopoulos, associé de Theodorus, sera le premier d'une équipe qui sera composée de deux à trois personnes à Montréal.

Theodorus investit dans des sociétés de biotechnologies, de technologies médicales, numériques et industrielles en phase d'amorçage. Le premier fonds du groupe a été créé en 2003 à la suite de la volonté de l'Université Libre de Bruxelles (ULB) de consacrer des ressources aux retombées des recherches effectuées dans ses laboratoires.

« Depuis sa création, Theodorus a développé une expertise unique en matière de valorisation de la recherche universitaire et de la création d'entreprises. D'ailleurs, l'équipe de Theodorus basée à Montréal est déjà devenue un partenaire de choix pour Moonshot Health, le premier investissement québécois du fonds », se réjouit Didier Leconte, vice-président aux investissements, Sciences de la vie et gestion de fonds, Fonds de solidarité FTQ. Moonshot Health est une société québécoise qui développe un dispositif capable de surveiller la santé des personnes âgées vivant seules.

Pour Marie Bouillez, Managing Patner de Theodorus : « Le Fonds de solidarité FTQ est un partenaire de choix pour l'expansion de notre fonds en Amérique du Nord. Il a investi dans beaucoup des plus grands fonds, il est bien établi et fait également de l'investissement direct. Ce partenaire de taille a été rejoint par les sociétés de valorisation Gestion Univalor et Aligo Innovation, ainsi que les consortiums MEDTEQ et CQDM (Consortium québécois sur la découverte du médicament). Par ailleurs, des ententes ont également été mises en place avec IRICoR, CRIAQ, Sovar, Agile MV dans le cadre du développement des start-ups issues de leurs écosystèmes. » Notons que MEDTEQ, CQDM, Univalor et Aligo sont des investisseurs dans Theodorus.

« Le gouvernement du Québec s'est fixé des objectifs ambitieux en matière de diversification des marchés, de soutien aux exportations d'entreprises québécoises et de prospection d'investissements étrangers, notamment dans le domaine des sciences de la vie. Les efforts soutenus dans la réalisation de ce dossier ont porté ses fruits, ainsi qu'en atteste l'arrivée de ce fonds belge au Québec. À cet effet, j'aimerais saluer la Délégation du Québec à Bruxelles, dont les travaux ont servi de levier pour attirer Theodorus sur notre territoire », s'est réjouie, pour sa part, Nadine Girault, ministre des Relations internationales et de la Francophonie du Québec.

À propos du Fonds de solidarité FTQ

Le Fonds de solidarité FTQ est un fonds d'investissement en capital de développement qui fait appel à l'épargne des Québécois. Avec un actif net de 16,7 milliards de dollars au 30 novembre 2019, le Fonds appuie plus de 215 000 emplois. Le Fonds est partenaire plus de 3 100 entreprises et compte aujourd'hui plus de 700 000 actionnaires- épargnants.

À propos de Theodorus IV

Theodorus IV est un fonds d'investissement destiné principalement à des spin-offs (issues de l'ULB ou non). Il se concentre sur le financement en phase d'amorçage ou de création. Theodorus IV investit dans les secteurs des sciences de la vie et High-Tech.

En quinze ans, plus de 220 millions d'euros ont été levés pour les sociétés en portefeuille des fonds Theodorus, pour une création de valeur de plus de 930 millions d'euros.

Des sociétés telles que Bone Therapeutics, Masthercell, Ogeda, et plus récemment CluePoints comptent parmi les success-stories de Theodorus.

Le fonds Theodorus IV a été lancé en octobre 2018. Au cours des cinq prochaines années, il investira de 500.000 à 3.000.000 ? dans une vingtaine de sociétés, en Belgique et au Québec. Les sociétés belges Kaspard, Apaxen et InhaTarget Therapeutics, et la québecoise Moonshot Health ont déjà intégré le portefeuille du quatrième fonds.

 

Source: lelezard.com

J&P Mag


Vous avez aimé cet article ? Partagez-le ...

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera publié après validation.