Partenariat Village by CA et CEA : une volonté de doper la compétitivité des entreprises des Pays de la Loire

Publié le 13/11/2019 | Maxwell Lewis Baboula

France

Le Village by CA et le CEA ont annoncé s’associer pour doper la compétitivité des entreprises des Pays de la Loire par l’innovation technologique. Les deux acteurs souhaitent amplifier la création de valeur et d’emplois en démultipliant l’offre de solutions aux entreprises régionales de toutes les tailles et de toutes les filières, en combinant l’ancrage territorial des Villages by CA et des Caisses régionales du CA implantés dans cette région aux technologies génériques créées par le CEA.

Réunis la semaine dernière au Technocampus Océan, Mehdi Gmar, Directeur CEA Tech en Région, Yves Schwartz, Directeur Général du Village by CA Atlantique Vendée, Gérald Grégoire, Directeur général adjoint du Crédit agricole Anjou-Maine, ont dévoilé la force de ces deux réseaux unis pour accélérer l’innovation au cœur des territoires.

Pour répondre efficacement au défi de compétitivité des entreprises françaises, les acteurs des territoires doivent encore optimiser l’accès aux offres technologiques disponibles. Pour apporter plus, plus vite et plus facilement des solutions innovantes adaptées aux besoins de toutes les filières, le CEA et Village by CA, en région Pays de la Loire, proposent de renforcer les liens entre les entreprises connues des villages et les technologues du CEA aguerris aux défis et réalités socio-économiques (coût/performance, durabilité, time-to-market, usages, sobriété, etc.).

Village by CA et CA, connaisseurs et connecteurs
Le groupe CA, fort de son ancrage territorial, a souhaité soutenir cette volonté d’apporter des ressources nécessaires au développement des entreprises et un accompagnement volontaire dans les domaines d’excellence portés par les acteurs locaux. Avec un réseau national unique de 33 lieux dédiés à l’innovation (40 à terme), les Villages by CA assurent parallèlement un très haut niveau de proximité avec les entreprises des territoires.

En région Pays de Loire, ce sont cinq lieux au sein de cinq départements qui font coopérer au total 70 partenaires et 56 startups dans les secteurs de l’IoT, l’Agri-Agro, le végétal, la RV, le logement, la santé, les mobilités, etc.. Ces lieux créés localement pour accompagner des jeunes entreprises innovantes dans leur phase d’accélération commerciale montent également des passerelles avec leurs partenaires locaux via un réseau national de 725 startups et 650 entreprises partenaires.

CEA, faiseur de technologies génériques
Positionné sur le créneau mal appréhendé de la maturation technologique, la direction de la recherche technologique du CEA développe une approche multi-filières en créant, protégeant et transférant des technologies génériques qu’il sait assembler pour répondre à des besoins multiples et de plus en plus complexes. Ses experts offrent l’élément différenciant en produisant des solutions technologiques personnalisées, industrialisables et sécurisées à plus de 500 partenaires industriels de toutes les tailles.

L’innovation reposant notamment sur la capacité d’une économie à faire émerger de nouveaux projets entrepreneuriaux, le CEA développe depuis plus de vingt ans une politique volontariste et ambitieuse d’accompagnement à la création et au développement des startups issues de ses technologies. Aujourd’hui c’est 210 startups dont 2 ETI (Soitec et Lynred) issues des laboratoires du CEA, 6 d’entre elles sont cotées en bourse (Soitec, Kalray, Theranexus, Tronics, Pixium et Arcure), 150 millions ont été levée en 2018, 5000 emplois directs ont été créés depuis l’origine.

Véritable intégrateur, le CEA va grâce à ce partenariat renforcer sa stratégie d’écoute des besoins des entreprises au cas par cas afin de leur permettre de pénétrer rapidement et fortement un marché grâce au bond d’innovation que leurs produits ou services apporteront.

En route pour l’innovation
Réunir ces deux acteurs pour stimuler les possibles a d’ores et déjà permis de créer les premières connexions avec deux jeunes entreprises innovantes Eisox et MyBacchus qui ont pu accéder plus facilement à une expertise technologique pour consolider leurs offres.

Sur le plan national, d’autres actions communes sont déjà portées par le CEA et le Groupe CA pour valoriser l’innovation technologique sur les sites de Grenoble, Sophia-Antipolis, Aix-Marseille, Montpellier, Reims mais également à travers le Fonds CA Innovation et Territoires, géré par Supernova Invest , acteur clé du capital-investissement dédié à l’innovation technologique.

 

Source:  www.actuia.com

Maxwell Lewis Baboula


Vous avez aimé cet article ? Partagez-le ...

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera publié après validation.