Lycée Jean-Guéhenno : un beau projet écologique pour les étudiants de DNMade

Publié le 13/11/2019 | Maxwell Lewis Baboula

France

Au lycée Jean-Guéhenno, les étudiants de première année de Diplôme national des métiers d’art et design (DNMade) travaillent actuellement sur le thème de l’exotisme et des fleurs tropicales.

Grâce à un partenariat avec l’association Saint-Amand-Montrond/Riobamba, ils ont pu se procurer des noix de tagua brutes afin d’y exercer leur art bijoutier. Les noix de tagua, qu’on appelle plus communément ivoire végétal, proviennent essentiellement d’Équateur où les palmiers qui les portent poussent en grande quantité.

Romuald Page, créateur de Trésors d’Amazonie à Terra Botanica, un parc d’attraction végétal situé près d’Angers (Maine-et-Loire), est venu, jeudi, leur parler de ce matériau exceptionnel à la fois écologique et durable, issu du palmier macrocarpa equatorialis, qui va leur permettre de réaliser des bijoux écologiques.

« Cette année, les étudiants vont approfondir leurs connaissances et se familiariser avec la matière. L’an prochain, leur grand projet sera axé sur la thématique du colibri, qui véhicule toute une symbolique et qui, de plus compose le logo de l’association de jumelage Saint-Amand/Riobamba », ont confié Magali Guellili et Yolène Brun, leurs deux professeures d’enseignement technique.

Pour Romuald Page, cette aventure au sein d’un lycée professionnel est une première dont il espère que naîtront de beaux projets communs. 

 

Source:  www.leberry.fr

Maxwell Lewis Baboula


Vous avez aimé cet article ? Partagez-le ...

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera publié après validation.