AFRIQUE : USF organise une série de consultation sur la ville durable en Afrique

Publié le 06/11/2019 | J&P Mag

Bénin

Durant le mois d’octobre 2019, l’organisation non gouvernementale (ONG) Urbanisme sans frontière (USF) en partenariat avec Coalition internationale pour la ville et les territoires durables (Icoscat_Civted) a organisé une série de consultations sur la ville durable en Afrique.

Comment gérer les déchets dans les villes africaines ? C’est l’une des questions qui étaient au cœur des évènements organisés au cours du mois d’octobre 2019 par plusieurs membres de la société civile. C’est le cas des universités, des groupements professionnels, des entreprises, des organisations non gouvernementales (ONG) et des associations locales qui ont organisé ces évènements à l’initiative d’Urbanisme sans frontière (USF) et de la Coalition internationale pour la ville et les territoires durables (Icoscat_Civted).

Les consultations étaient menées sous forme de débats, de tables rondes, d’ateliers participatifs, ou encore d’actions sur le terrain. Ces évènements étaient placés sous le label « Afrique ville durable ». Il s’agit d’un programme créé en 2018 par USF dont le but est de renforcer les coopérations et les échanges entre l’Afrique et la France dans les domaines du développement durable des villes et des territoires.

Plusieurs thématiques autour de la ville durable

Les rencontres ont eu lieu dans plusieurs pays du continent à savoir : le Cameroun, l’Algérie, le Burkina Faso, la Côte d’Ivoire, l’Éthiopie, le Gabon, le Kenya, le Maroc, le Nigeria, le Sénégal, le Togo, le Mali et la Tunisie. Dans chacun de ces pays, les consultations portaient sur les thématiques comme la gestion des déchets qui est au cœur des politiques publiques dans presque toutes les villes.

La thématique de l’eau et de l’assainissement revêt aussi une importance capitale dans les villes africaines. La société civile s’est également emparée des thématiques comme les risques naturels et les changements climatiques qui concentrent beaucoup l’attention des observateurs actuellement. Le cas le plus palpable est observé à Yaoundé et bien d’autres villes d’Afrique centrale et de l’ouest où les pluies diluviennes font beaucoup de dégâts en plein mois de novembre. Pourtant dans cette partie de l’Afrique, la saison pluvieuse s’achève normalement en octobre. À l’inverse, l’Afrique de l’Est et australe fait face à une sécheresse implacable. Conséquence, dans les villes sud-africaines comme Johannesburg, les autorités ont décidé rationaliser la consommation en eau des populations.

La gouvernance et la démocratie participative, les transports, l’aménagement des espaces verts, la pollution de l’air, la contamination des sols, l’économie circulaire… font également partie des thématiques débattues au cours des évènements organisé sous l’impulsion d’USF. « Un deuxième cycle est réclamé par les partenaires d’USF notamment dans les pays qui n’ont pas pu s’organiser et qui ont besoin de plus de temps et d’une assistance plus soutenue leur offrant la capacité de l’organisation de la “société civile” parallèlement à l’organisation des événements », fait savoir l’ONG.

 

Source: afrik21.africa

J&P Mag


Vous avez aimé cet article ? Partagez-le ...

commentaires

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera publié après validation.