Green bonds : une convention pour renforcer l’attractivité du Grand Paris aux yeux des investisseurs

Publié le 08/10/2019 | Maxwell Lewis Baboula

France

La Société du Grand Paris et la région Ile-de-France, émetteurs réguliers de green bonds, ont signé lundi 7 octobre 2019 avec Choose Paris region et Paris Europlace une convention de partenariat pour favoriser l’attractivité de la région Ile-de-France aux yeux des investisseurs institutionnels internationaux.

Thierry Dallard, Franck Margain, Valérie Pécresse et Augustin de Romanet, respectivement présidents du directoire de la Société du Grand Paris, de Choose Paris region, de la région Ile-de-France et de Paris Europlace ont signé, lundi 7 octobre 2019 au ministère de l’Économie, une convention de partenariat qui permettra de renforcer la coordination de leurs actions en faveur de l’attractivité de la région Ile-de-France.

Les différentes émissions obligataires réalisées par la Société du Grand Paris depuis octobre 2018, indispensables pour la réalisation d’ici 2030 du Grand Paris express, ont démontré la confiance des investisseurs internationaux dans le projet urbain et économique du Grand Paris dans son ensemble, font valoir les signataires.

Cette convention a ainsi pour objectif de conforter la dynamique d’attractivité à l’international du territoire, en s’appuyant notamment sur les projets d’infrastructure du Grand Paris comme atout de l’attractivité de la région capitale et en valorisant l’influence de la place financière de Paris en Europe et sa contribution au développement de l’économie régionale.

La France 1er émetteur d’obligations vertes au monde

« Grâce aux émissions du programme de financement 100 % vert (green EMTN) de la Société du Grand Paris, la France est aujourd’hui le premier pays émetteur d’obligations vertes dans le monde. En ayant déjà levé 5 milliards d’euros durant les 12 derniers mois, le financement du Grand Paris express a permis de donner de la visibilité à toutes les opportunités économiques de notre métropole aux investisseurs internationaux », a souligné  Thierry Dallard.

« Leader parmi les autorités locales européennes en matière d’émissions obligataires vertes et responsables, la région Île-de-France se financera désormais exclusivement par des emprunts verts et responsables, a fait valoir Valérie Pécresse. C’est l’engagement que j’ai pris le 1er juillet 2019, rendu notamment possible par notre exemplarité budgétaire. Ces emprunts représenteront d’ici quelques années l’intégralité de l’encours de dette. Cette stratégie renforce l’attractivité de la région et est déjà confortée par plusieurs prix, notamment celui de « l’émission obligataire responsable de l’année pour une autorité territoriale » d’Environmental finance à Londres en 2019. », poursuivait l’élue.

Pour Franck Margain, « cette convention illustre les progrès accomplis depuis deux ans en matière de coordination des actions en faveur de l’attractivité internationale de l’Ile-de-France et contribuera à renforcer la confiance des investisseurs dans les grands projets d’infrastructure régionaux. La dynamique partenariale, qui est au cœur de l’action de l’agence d’attractivité Choose Paris region, est une condition indispensable pour que la région Ile-de-France conserve et développe son leadership en Europe. »

Augustin de Romanet, président de Paris Europlace
« La place de Paris dispose d’un des meilleurs écosystèmes mondiaux »
« Le financement des infrastructures est une priorité stratégique de la place de Paris, qui dispose d’un des meilleurs écosystèmes mondiaux avec des grandes entreprises industrielles leaders, une haute technicité des banques et investisseurs et un accompagnement fort des pouvoirs publics, a déclaré Augustin de Romanet à l’issue de cette signature. Le projet du Grand Paris s’inscrit dans cette perspective. La convention de partenariat signée ce jour souligne notre volonté de coordonner nos actions et de faire du Grand Paris l’un des puissants leviers d’attractivité de l’Ile-de-France et de la place financière de Paris auprès des entreprises et investisseurs, en France et à l’international. Et de promouvoir, au travers de ce projet, et de l’action de la place de Paris dans son ensemble, de nouveaux modes de développement industriels et de financement axés sur l’environnement et l’économie durable. »

Maxwell Lewis Baboula


Vous avez aimé cet article ? Partagez-le ...

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera publié après validation.