FORMATION DES JUGES À LA LECTURE COMPTABLE : UN PARTENARIAT RENOUVELÉ

Publié le 22/08/2019 | Thierry Roland Simen

France

Dans l’objectif de mieux former les juges à la lecture comptable, le partenariat liant l’École nationale de la magistrature (ENM), la Conférence générale des juges consulaires de France (CGJCF), le Conseil supérieur de l’ordre des experts-comptables (CSOEC) et la Compagnie nationale des commissaires aux comptes (CNCC) a été renouvelé le 12 février dernier dans les locaux de la CNCC, à Paris. Olivier Leurent, directeur de l’ENM, Georges Richelme, président de la CGJCF, Charles-René Tandé, président du CSOEC et Jean Bouquot, président de la CNCC prolongent ainsi une collaboration débutée il y a 3 ans.

Le 12 février dernier, à Paris, dans les locaux de la Compagnie nationale des commissaires aux comptes, Olivier Leurent, directeur de l’ENM, Georges Richelme, président de la CGJCF, Charles-René Tandé, président du CSOEC et Jean Bouquot, président de la CNCC, signent le renouvellement d’un partenariat axé sur la formation des juges consulaires et des magistrats à la lecture comptable.

310 JUGES CONSULAIRES ET MAGISTRATS FORMÉS À LA LECTURE COMPTABLE

L’ENM, la CGJCF, le CSOEC et la CNCC proposent, depuis 2016, aux juges consulaires et aux magistrats professionnels, des sessions de formation destinées à l’analyse et à l’évaluation financière. Grâce à ce partenariat, 310 juges consulaires et magistrats ont été formés à travers 16 sessions de formation, à Paris et dans les régions.

Ces sessions de formation animées à partir de modules rédigés en collaboration par des commissaires aux comptes, des experts-comptables, des juges consulaires et des magistrats, permettent aux juges de la vie économique de lire et d’analyser aisément des documents comptables et d’en retirer les informations utiles à leurs prises de décisions.

RÉVISION DES MODULES DE FORMATION

Ce renouvellement de partenariat entre l’École nationale de la magistrature, la Conférence générale des juges consulaires de France, le Conseil supérieur de l’ordre des experts-comptables et la Compagnie nationale des commissaires aux comptes a conduit à une révision des précédents modules de formation et à la création de 2 modules d’une journée chacun intitulés : « Savoir lire et comprendre un bilan » et « Savoir détecter la cessation des paiements ». Ces 2 modules viennent s’ajouter à celui portant sur l’« évaluation financière », déjà proposé les années précédentes et offert à nouveau au catalogue 2019.

Les 2 nouveaux modules proposés cette année auront lieu a minima, à 6 reprises, à Paris et en régions. Toutefois, cette offre reste adaptable en cours d’année pour tenir compte des besoins de formation des juges consulaires et magistrats sur ces thématiques.

La pédagogie de mise en œuvre de ces modules en 2019 reste la même. « Il s’agit toujours de pédagogie active, en petits groupes, avec une animation assurée par des binômes de formateurs (un commissaire aux comptes, expert-comptable, et un juge consulaire), à partir d’études de cas concrets » précise Laurence Arbellot, sous-directrice et chef du département des formations professionnelles spécialisées de l’ENM.

Source: www.enm.justice.fr

Thierry Roland Simen


Vous avez aimé cet article ? Partagez-le ...

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera publié après validation.