Un nouvel outil pour revitaliser la Vallée de l'Aude

Publié le 16/07/2019 | Maxwell Lewis Baboula

France

Le P.E.T.R a donc signé un contrat territorial occitanie-méditerranée avec la région Occitanie, le conseil départemental de l'Aude et le Parc naturel régional Corbières-Fenouillèdes. Que sait-on du P.E.T.R ?

Il faut certainement commencer par définir ce qui se cache derrière cet acronyme bien mystérieux. Le P.E.T.R. est le Pôle d'équilibre territorial et rural de la Vallée de l'Aude.

Il est composé des deux communautés de communes du Limouxin et des Pyrénées audoises, regroupant ainsi 140 communes pour 45 000 habitants. L'enjeu du P.E.T.R. est de favoriser le développement économique, social et culturel du territoire, en déposant des dossiers, souvent complexes, auprès de l'Europe, l'État, ou la Région, concernant les problématiques du secteur.

On appelait le P.E.T.R. Pays ou Syndicat mixte de la Vallée de l'Aude, il n'y a pas si longtemps.

Et les contrats territoriaux, qu'est-ce que c'est ?

Les contrats territoriaux permettent en deux mots, de renforcer les politiques publiques conduites sur zone. Ces contrats mettent l'accent sur le développement économique, l'enseignement supérieur, la recherche, les transports, la transition énergétique et le tourisme.

Ils sont, cela va de soi, élaborés avec les différents acteurs du territoire et un comité financeur.

Tout simplement, le contrat territorial Occitanie avec le P.E.T.R. de la Vallée de l'Aude s'articule sur la revitalisation des bourgs-centres, l'amélioration de la mobilité et du cadre de vie, le développement d'un tourisme 4 saisons, l'avenir de l'agriculture, le développement de la filière forestière, la redynamisation de l'économie locale, l'étude de la transition énergétique et la gestion des ressources en eau. C'est d'ailleurs dans ce cadre que la Maison de vie associative a vu le jour à Quirbajou et que la chaudière à granulés bois a été installée à Luc-sur-Aude. En outre, les viles de Limoux et Saint-Hilaire sont déjà engagées dans le dispositif Bourg-centre pour le développement de la ville. C'est ainsi que les contrats territoriaux vont représenter un tremplin dynamisé par la Région Occitanie, les départements et les collectivités locales.

Dès lors, en combinant solidarité régionale, diversité paysagère, richesse botanique et patrimoine attractif, la Vallée de l'Aude symbolisera un véritable art de vivre à elle seule.

 

Source: www.ladepeche.fr

Maxwell Lewis Baboula


Vous avez aimé cet article ? Partagez-le ...

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera publié après validation.