Lancement de l’atlas numérique « Archéologie des carrières »

Publié le 08/06/2019 | Maxwell Lewis Baboula

France

Dans le cadre de leur partenariat, l’Union nationale des industries de carrières et matériaux de construction (UNICEM), l’Union nationale des producteurs de granulats (UNPG) et l’Institut national de recherches archéologiques préventives (Inrap) éditent un atlas numérique dédié à l’archéologie des carrières. Cet atlas numérique a été présenté au siège de l’UNICEM, jeudi 6 juin 2019, en présence notamment du président de l’UNICEM, Nicolas Vuillier, et du président de l’Inrap, Dominique Garcia.

Les carriers et les archéologues ont pour centre d’intérêt commun la connaissance du sol et du sous-sol et de nombreux travaux de carrière sont soumis à des prescriptions archéologiques de l’État. Forts de cet intérêt commun et de leurs missions complémentaires, l’UNICEM, l’UNPG et l’Inrap ont signé en décembre 2017 une convention-cadre. Les trois établissements s’accordaient pour favoriser l’ancrage local des aménagements et nouer des liens avec les citoyens, dans le respect du développement durable et de la préservation de l’environnement. Ils s’engageaient également à diffuser auprès de la communauté scientifique et à valoriser auprès du public la riche information archéologique issue des activités de carrières. L'atlas numérique "Archéologie des carrières" est né.

Archéologie et carrière : une association fructueuse pour une meilleur compréhension du passé

La contribution des carrières à la connaissance du patrimoine archéologique a déjà été mise à l’honneur à l’occasion de la 19eme rencontre du Club Aménageurs de l’Inrap et de la publication du hors-série d’Archéologia « Histoires de Carrières : un milieu à haut potentiel archéologique », en septembre 2018. Troisième temps fort de sa collaboration avec l’UNICEM et l’UNPG, l’Inrap édite aujourd’hui un atlas numérique « Archéologie des carrières ».

Mêlant articles, photographies et documents audiovisuels, cet atlas multimédia présente un état des lieux de l’archéologie des carrières en combinant approches chronologiques et cartographiques. Une entrée de chapitre est dédiée à l’histoire de l’extraction de matériaux, de la Préhistoire à l’époque contemporaine, et une carte interactive recense une sélection de sites étudiés par l’Inrap en amont de leur exploitation par les carriers ; y figurent des sites remarquables tels que la nécropole gauloise d’Attichy (Oise), le gisement préhistorique de Tourville-la-Rivière (Seine-Maritime) ou encore l’habitat aristocratique de l’âge du Bronze de Villiers-sur-Seine (Seine-et-Marne).

Enfin, deux chapitres dédiés aux enjeux de l’étude des carrières et aux découvertes récentes révèlent comment la collaboration entre archéologues et carriers a contribué à une meilleure compréhension du passé et à l’éclosion de l’archéologie moderne.

Cliquer ici pour découvrir l’atlas interactif.

 

Source:  www.batiweb.com

Maxwell Lewis Baboula


Vous avez aimé cet article ? Partagez-le ...

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera publié après validation.