RECHERCHE : LES HAUTS-DE-FRANCE ATTIRENT LES STARS

Publié le 09/05/2019 | Thierry Roland Simen

France

Simon Bliudze est chercheur à l'institut Inria, à Villeneuve-d'Ascq (59). Reconnu dans le domaine des sciences du logiciel, il a bénéficié du dispositif STaRS mis en place par la Région Hauts-de-France.

Il est d'origine russe et, depuis décembre 2017, il apporte son expertise scientifique dans les Hauts-de-France. Simon Bliudze, chercheur quadragénaire, travaille sur les questions très pointues de sureté de fonctionnement appliquées au domaine de cloud computing au sein de l'équipe-projet Spirals du centre Inria Lille - Nord Europe (Institut national de recherche dédié aux sciences du numérique).

Un parcours international

Son parcours ? Un Master en mathématiques à l'Université de Saint-Pétersbourg (Russie), un DEA algorithmique à Paris, un doctorat en informatique à l'École Polytechnique (à Palaiseau, en région parisienne) puis un post-doctorat à Grenoble au Verimag. Suivent des postes d'ingénieur-chercheur au Commissariat à l'énergie atomique et aux énergies alternatives (CEA) à Saclay (en région parisienne) et de collaborateur scientifique à l'École polytechnique fédérale de Lausanne, une des deux principales institutions suisses pour la recherche et l'enseignement technologiques.

Pour donner une idée, le laboratoire dont Simon Bliudze faisait alors partie est porté par Joseph Sifakis, scientifique émérite, seul français à l'époque lauréat du prix Turing (équivalent du prix Nobel en informatique).

L'opportunité des Hauts-de-France

"Les Hauts-de-France, c'est une région très accueillante où je compte rester un certain temps"commente Simon Bliudze. Tout en ayant déjà beaucoup voyagé (après une vingtaine d'années passées à Saint-Pétersbourg, il a déjà vécu en Angleterre et en Suisse), Simon a passé pas mal d'années en France. Il a même été naturalisé français il y a maintenant plus de dix ans.

Sa venue dans les Hauts-de-France ? "Les postes pour mener des recherches scientifiques manquent cruellement. Le centre Inria Lille m'a fait confiance pour rejoindre l'équipe et apporter mon expertise en méthodes formelles." L'aide régionale du dispositif STaRS (pour Soutien à l’accueil de Talents de la Recherche Scientifique) viendra dans la foulée…

STaRS : booster la recherche et l'innovation

Le dispositif STaRS, mis en place par la Région Hauts-de-France, vise à attirer des spécialistes pour améliorer le niveau de la recherche en région. "Cette aide est vraiment bienvenue. Une fois les démarches administratives effectuées, les contraintes sont moindres. STaRS va me permettre de développer une équipe et de renforcer mes collaborations" se satisfait Simon.

Ses travaux, justement, sur quoi portent-ils ? C'est un sujet pointu qui concerne les logiciels intégrés aux objets de nos activités quotidiennes : des appareils ménagers, tels les fours micro-ondes et les robots aspirateurs, en passant par les smartphones et les montres connectées, jusqu’au contrôle de systèmes critiques comme le transport, les réseaux électriques intelligents, les avions ou encore les satellites. Toujours plus présents, ces logiciels n'en sont pas pour autant toujours forcément fiables. En témoigne leur lot de "bugs" et d'imperfections. "On parle de systèmes critiques lorsque ces défaillances créent le risque de mettre en danger le matériel, les intérêts économiques voire, dans certains cas extrêmes, des personnes",explique le chercheur.

Lutter contre les bugs de logiciels

Dans un contexte où "la réglementation impose très peu de contraintes aux développeurs de logiciels", la mission de Simon Bliudze est justement de leur donner les moyens pour limiter au maximum cette part de plantage. Grâce à ses travaux, il espère "donner un atout aux entreprises de la région" dans le domaine de la sureté de fonctionnement par le biais de collaborations avec, notamment, des startups du territoire.

Source: www.hautsdefrance.fr

Thierry Roland Simen


Vous avez aimé cet article ? Partagez-le ...

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera publié après validation.