Cameroun/ 𝘾𝙤𝙣𝙩𝙖𝙘𝙩 é𝙩𝙖𝙗𝙡𝙞 𝙚𝙣𝙩𝙧𝙚 𝙡𝙚 𝙈𝙖𝙞𝙧𝙚 𝙙𝙚 𝘿𝙨𝙘𝙝𝙖𝙣𝙜 𝙚𝙩 𝙡𝙚 𝙣𝙤𝙪𝙫𝙚𝙡 é𝙡𝙪 𝙘𝙝𝙖𝙧𝙜é 𝙙𝙚 𝙡𝙖 𝙘𝙤𝙤𝙥é𝙧𝙖𝙩𝙞𝙤𝙣 𝙙𝙚 𝙉𝙖𝙣𝙩𝙚𝙨 𝙈é𝙩𝙧𝙤𝙥𝙤𝙡𝙚

Publié le 02/05/2021 | La rédaction

Cameroun

Compte-tenu des restrictions imposées par la Covid-19, c’est par visioconférence que Jacquis KEMLEU TCHABGOU a échangé pour la toute première fois avec Anthony BERTHELOT, le nouveau membre du bureau de Nantes Métropole chargé de la coopération décentralisée et de la solidarité. La réunion s’est tenue le mardi 27 avril 2021.

 

Avec la survenue en 2019 de la pandémie à coronavirus, dire que l’action extérieure de la Commune de Dschang a reçu un grand coup est un secret de polichinelle. Seuls les déplacements les plus inévitables se font au-delà des frontières. Pourtant, d’importants changements se sont produits à la faveur des élections locales que ce soit à Dschang, ou à Nantes, et la Métropole qui porte son nom.
À Dschang, les élections locales du 9 février 2020 ont été sanctionnées par l’arrivée d’un nouveau Maire à la tête de la municipalité qui développe depuis des décennies avec la Métropole Nantaise une des plus illustres coopérations entre collectivités locales. S.M. Beaudelaire Donfack a cédé sa place à Jacquis Gabriel Kemleu Tchabgou qui est appelé à poursuivre l’animation de cette coopération avec les autorités de la Métropole Nantaises qui ont renouvelé leur confiance vis-à-vis de Johanna Rolland au soir des élections locales en 2020 en France. Les populations de Dschang qui s’étaient bien habituées à l’hyper-maternalisme de Marie-Hélène NEDELEC, ancienne conseillère municipale à Saint-Herblain et par ailleurs Vice-Présidente de Nantes Métropole auront désormais à faire à Anthony BERTHELOT qui l’a remplacée. L’écologiste a été installé Maire de la Commune d’Indre le 3 juillet 2020. Il devra travailler avec ses homologues des communes engagées dans la coopération décentralisée avec Nantes Métropole tout au long de son mandat.
C’est donc pour une prise de contact entre le Maire de Dschang et cet élu français, que la réunion qui s’est tenue par visioconférence le 27 avril 2021 a été programmée. L’occasion pour Jacquis Gabriel Kemleu Tchabgou d’égrainer le chapelet ô combien long des temps forts et actions de cette historique coopération dont les deux hommes ont la responsabilité de maintenir l’ardente flamme.
Après avoir fait le tour des initiatives développées par les deux territoires partenaires pour faire face à la pandémie du coronavirus, les visions des deux élus au sujet de cette coopération ont été partagées. Pour Anthony BERTHELOT, la Métropole Nantaise va davantage renforcer sa coopération avec les Communes des Pays du Sud ; elle va mettre en avant les échanges d’expériences et s’ouvrir davantage à d’autres pays.
Avant de décliner la vision de l’équipe qu’il dirige à la tête de la Commune de Dschang, Jacquis Kemleu a cru devoir d’abord partager avec son homologue les actions en cours sur le territoire communal de Dschang et qui portent entre autres l’empreinte de Nantes Métropole. Il s’agit de la construction en 2008 de la décharge municipale de Siteu, du don d’un camion à compaction, de la réhabilitation en 2012 de la microcentrale hydroélectrique de Tchouadeng (fonctionnelle), de la construction de celle de Lingang (en cours) ; et celle de Lefock à venir. La gouvernance de l’eau avec la création et l’accompagnement de l’Agence Municipale de l’Eau et l’Energie ; l’assainissement et la gestion des déchets qui bénéficient aujourd’hui de l’appui des autres bailleurs qui n’ont pu l’apporter que par l’entremise ou le support de Nantes métropole. Le Maire Jacquis Kemleu Tchabgou a rappelé à son homologue la vision de l’ambassadeur de France au Cameroun qui, lors de son dernier passage à Dschang a fait savoir que son institution fera « de Dschang le laboratoire national de la décentralisation au Cameroun » et c’est tout flatté que Anthony BERTHELOT s’est dit ravi du laboratoire qui se crée à Dschang pour la résonnance et la mise en œuvre des bienfaits de la coopération décentralisée. C’est ainsi qu’il a ensuite émis le vœu de visiter au plus vite la ville de Dschang afin de toucher du doigt ces grandes réalisations qui ont été pilotées par ses prédécesseurs et qui sont le fruit d’une coopération internationale décentralisée bien ficelée. Il a par la même occasion, souhaité voir la pandémie s’estomper afin que les élus de Dschang puissent se rendre aussi à Nantes pour de mieux en mieux discuter des conventions et du renouvellement de l’accord-cadre entre Nantes et Dschang.
C’est au bout de 40 minutes d’échanges que les deux élus ont salué la nouvelle ligne de collaboration et les fruits que cela pourra engendrer pour le bien-être des populations. La rencontre des deux élus s’est tenue en présence des collaborateurs techniques dont Katharina FRETER ; directrice Europe et International-Nantes et Nantes Metropole et Antoine LONGET, chargé de coopération de Nantes/Nantes Métropole. Côté Dschang, Christian Bernard MOMO, Chef Cellule de la coopération et Partenariat a assisté à la réunion, tout comme Donfack Tsapgou J.B., en service à la Cellule de Communication et Relations Publiques.

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le ...

commentaires

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera publié après validation.