Décentralisation: le modèle britannique inspire le Cameroun

Publié le 08/03/2018 | Thierry Roland Simen

Cameroun

Le sujet était au centre de l’entretien avant-hier entre le MINATD, René Emmanuel Sadi et le ministre d’Etat, Harriet Baldwin.

Comment le modèle de décentralisation de la Grande-Bretagne peut-il  inspirer le Cameroun ? Notre pays qui implémente ce processus depuis 2010 face à la vieille expérience du Royaume-Uni de Grande-Bretagne et d’Irlande du Nord.

Le sujet était au cœur de l’audience accordée mardi soir par le ministre de l’Administration territoriale et de la Décentralisation (MINATD), René Emmanuel Sadi au ministre d’Etat pour l’Afrique au Foreign and Commonwealth Office et ministre d’Etat au ministère du Développement international de Grande-Bretagne, Harriet Baldwin.

En visite de travail au Cameroun depuis mardi dernier, la ministre britannique a eu des échanges en deux phases avec le MINATD. D’abord un échange en tête-à-tête dans le cabinet du ministre René Emmanuel Sadi, puis un entretien élargi à leurs différentes suites.

Occasion pour le MINATD de faire le point à son hôte de l’évolution du processus qui est implémenté dans notre pays depuis huit ans déjà à travers le transfert, par l’Etat, des ressources et des compétences aux collectivités territoriales décentralisées, actuellement représentées par les communes, même si les conseils régionaux sont également prévus.

Mme Harriet Baldwin, qui était notamment accompagnée au cours des différentes phases de ces échanges du haut-commissaire de Grande-Bretagne au Cameroun, S.E. Rowan James Laxton, a notamment évoqué la dévolution du pouvoir aux différentes structures bénéficiaires dans son pays.

Source: www.cameroon-tribune.cm

Thierry Roland Simen


Vous avez aimé cet article ? Partagez-le ...

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera publié après validation.