Ouverture de la première chambre de commerce chinoise en Côte d’Ivoire

La Chine, troisième partenaire commercial de la Côte d'Ivoire, a ouvert sa première chambre de commerce des entreprises chinoises en Côte d'Ivoire (CCEC) en vue de renforcer la coopération bilatérale.

« La maison des entreprises chinoises en Côte d’Ivoire constitue un pont pour les échanges culturels et économiques entre la Côte d’Ivoire et la Chine et une plateforme d’échange d’informations, d’assistance mutuelle et de coopération », a détaillé l’ambassadeur de Chine en Côte d’Ivoire, Tang Weibin lors de la cérémonie d'inauguration  de la première chambre de commerce des entreprises chinoises (CCEC) qui s'est tenue le 25 juillet à Abidjan.

La CCEC, selon son président, Yang Hebin, oeuvre pour "le renforcement du dialogue avec les organismes gouvernementaux ivoiriens, le développement de la coopération avec les entreprises industrielles et commerciales ivoiriennes et la protection des intérêts de ses membres".

Présentée comme une "association à but non lucratif", la CCEC compte environ 40 entreprises membres dont les activités couvrent, entre autres, les ports, les industries, les barrages hydroélectriques, les travaux publics, le transport, l’énergie, la construction d’infrastructures.

Les échanges entre les deux pays nettement en hausse

L’ambassadeur de Chine a également invité les membres de la CCEC à « faire des affaires en respectant les lois ivoiriennes et en apprenant à vivre avec la population ivoirienne », afin de promouvoir le développement d’une coopération « gagnant-gagnant ».

De son côté, le ministre ivoirien du Commerce Souleymane Diarrassouba a salué l’excellence des relations sino-ivoiriennes. Le volume des échanges commerciaux a connu « une hausse exponentielle […] plaçant ainsi la Chine au rang de premier fournisseur et de troisième partenaire commercial de la Côte d’Ivoire ». Des entreprises chinoises investissent depuis les années 1990, notamment dans de gros projets d'infrastructures. Les échanges entre les deux pays ont progressé de 260% entre 2014 et 2016.

Sources : news.abidjan.netwww.rfi.fr


Vous avez aimé cet article ? Partagez-le ...

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera publié après validation.