France/Le Comité Local pour l’Emploi prend son envol à La Palme

Publié le 28/09/2020 | J&P

France

Depuis juin, à l’initiative d’Isabelle Castro, un Comité Local pour l’Emploi a été constitué dans le village. Il s’adresse aux entreprises et commerçants locaux et aux Palmistes privés d’emploi. Explications.

Volem viure al pais " pourrait être le slogan du CLE (Comité Local pour l’Emploi) qui était reçu par Jean-Paul Fauran, à la mairie de La Palme ce jeudi 24 septembre. Cela ne semble pas pure utopie à l’écoute des intentions, mais aussi des actions entreprises depuis sa création fin juin. Il y a eu l’étape de validation par le conseil municipal unanime. Puis le travail de diagnostic de l’emploi sur la commune, qui a révélé un nombre important de demandeurs d’emploi, mais aussi la nécessité de mieux connaître la situation précise au plus près du territoire où ils vivent.

L’équipe s’est mobilisée pour faire connaître le projet et proposer aux demandeurs d’emploi des entretiens individuels sur place. Le fait d’avoir des interlocuteurs dans le village, des personnes à l’écoute, doit permettre de rassurer et de faire prendre confiance en soi.

Une enquête a été lancée pour recenser les besoins non satisfaits et qui supposent de mettre en place des réponses de proximité qui ne concurrencent pas l’économie locale, mais la renforce. Pour cela il faut que les entreprises et commerces locaux aient confiance pour s’associer à la démarche, même s’ils auraient souhaité être plus informés voire impliqués en amont.

Mais pas de quoi entamer l’enthousiasme d’Isabelle Castro, l’animatrice du projet qui entraîne dans son sillage les autres membres, qu’ils soient élus comme elle, ou non élus, entrepreneurs, demandeurs d’emploi ou retraité.

Alice Palou, directrice Pôle innovation sociale emploi-formation, engagement écocitoyen, du Groupement Européen Odyssea et présidente ONG PSI qui accompagne ce projet. Elle a fait un point de situation du projet national, TZCLD (Territoire zéro chômeur de longue durée) en précisant aussi les échéances. Le projet palmiste est en concurrence avec 167 autres et seuls 60 seront retenus lors de la prochaine habilitation. Ce qui semble stimuler l’équipe locale, qui dès la réception des supports de candidature, veut montrer que tous les ingrédients sont réunis à La Palme, pour convaincre les sélectionneurs de le retenir.

Une journée de bénévolat

Lors de la réunion, le CLE s’est positionné pour participer à la journée nationale " Grève des chômeurs " le 5 novembre. Cette journée vise à mobiliser les personnes désireuses de travailler et en recherche d’emploi pour des travaux à réaliser sur la commune mais qui ne peuvent l’être actuellement par l’offre locale. C’est l’occasion pour ces chercheurs d’emploi de montrer leur motivation et leurs compétences en offrant une journée de bénévolat au service de la collectivité.

Source:    www.lindependant.fr

J&P


Vous avez aimé cet article ? Partagez-le ...

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera publié après validation.