Casablanca-Settat : 1.250 coopératives agricoles verront le jour d’ici 2023

Publié le 11/07/2019 | Maxwell Lewis Baboula

Canada

Quelque 1.250 coopératives agricoles verront le jour au niveau de la région de Casablanca-Settat à l’horizon 2023, au vu du rôle que jouent ces structures dans le développement de la région.

A cet effet, le directeur régional de l’Agriculture à El Jadida, Abderrahmane Naïli, qui intervenait mercredi dans le cadre du forum national sur les organisations professionnelles agricoles, initié par l’Office national du conseil agricole (ONCA), afait savoir que « Notre objectif est de créer 1.250 coopératives d’ici 2023, en ce sens que ces structures sont appelées à s’inscrire dans une nouvelle vision qui place l’entrepreneuriat et les services au cœur de ce secteur en vue de contribuer davantage au développement économique et social du Royaume et créer plus d’emplois ».

Parallèlement, a-t-il noté, les coopératives devraient être rentables et jouer leur rôle en matière de financement, production, encadrement et de transformation.

Et de mettre en avant les potentialités agricoles que recèle la région de Casablanca-Settat qui se veut une locomotive de l’agriculture sur les plans local et national.

Pour sa part, le directeur général de l’ONCA, Jaouad Bahaji, a souligné que le programme national de constitution de coopératives agricoles (PNCCA), qui s’inscrit dans le cadre du pilier II du Plan Maroc Vert (PMV), a pour principal objectif le renforcement des organisations professionnelles pour créer plus de 10.000 coopératives à l’horizon 2020, dans la perspective de regrouper et d’organiser les exploitations agricoles dans des groupements entrepreneuriaux.

Dans le cadre du suivi et d’évaluation de ce programme, l’Office a organisé des forums dans plusieurs provinces afin de promouvoir l’échange entre l’ensemble des acteurs et partenaires institutionnels et professionnels, a-t-il fait remarquer, précisant que ces forums constituent également une occasion pour présenter le bilan des réalisations durant les dernières années et discuter des moyens à même de soutenir ce programme national.

 

Source: fr.hespress.com

Maxwell Lewis Baboula


Vous avez aimé cet article ? Partagez-le ...

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera publié après validation.