Le constructeur automobile indien Mahindra envisage d’ouvrir des usines au Kenya et au Soudan

Publié le 11/07/2019 | Thierry Roland Simen

Inde, Kenya, Soudan

Le constructeur automobile indien Mahindra & Mahindra envisage d’ouvrir des usines de montage au Kenya et au Soudan, a rapporté le site d’information indien Business Standard le 2 juin, citant un dirigeant du groupe.

« Mahindra & Mahindra prévoit d'augmenter le nombre de ses usines de montage dans la région Afrique. Il envisage de lancer des usines au Soudan et au Kenya », a déclaré le directeur des opérations internationales du groupe, Arvind Mathew, indiquant que ces usines seront lancées en partenariat avec des distributeurs locaux.  

« Les barrières commerciales reviennent au goût du jour, et le seul moyen de les contourner est de disposer d’unités de production locales », a-t-il ajouté.

M. Mathew a d’autre part indiqué que le groupe indien envisage de porter le taux d’intégration des produits locaux dans son usine sud-africaine située à Durban à 40 % d’ici un an et demi afin d’exporter des véhicules vers d’autres marchés africains sans payer des droits de douane.  

Source: www.agenceecofin.com

Thierry Roland Simen


Vous avez aimé cet article ? Partagez-le ...

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera publié après validation.