Un partenariat pour accompagner les agriculteurs

Publié le 10/07/2019 | Maxwell Lewis Baboula

France

A l'échelle de son nouveau territoire, Vienne Condrieu Agglomération a signé le 26 juin dernier, avec les Chambres d'agriculture de l'Isère et du Rhône, une convention de partenariat pour l'animation territoriale.

Les objectifs de l'Agglo sont clairs : mener le développement de l'agriculture à l'échelle de son nouveau territoire constitué en janvier 2018, favoriser le maintien d'une agriculture dynamique durable et viable afin que les agriculteurs puissent vivre de leur travail, favoriser les circuits courts et promouvoir les productions locales.

A travers ce partenariat, les deux chambres d'agriculture entendent apporter leur expertise et un appui opérationnel à la collectivité, notamment par le biais de la nomination d'une responsable chargée du territoire de Vienne Condrieu. Une interlocutrice unique pour une cohérence des actions.

« L'agriculture est une force de développement de notre territoire avec des AOC et des AOP qui influent également sur notre stratégie touristique. L'agriculture est un élément de dynamisme et d'attractivité des collectivités qui sont attachées à la production et la consommation de proximité », souligne Thierry Kovacs, président de Vienne Condrieu Agglomération. Et Jean-Claude Darlet, président de la Chambre d'agriculture de l'Isère d'ajouter : « Un territoire doit connaître ses forces et ses faiblesses, c'est pourquoi un diagnostic est mené afin de savoir quelle agriculture nous voulons sur ce territoire : élevage, céréales etc. Mais également aider les agriculteurs à apporter une plus value à leurs exploitations en les accompagnant sur des sujets relatifs à l'énergie, l'irrigation, l'installation ou encore la transmission. »

Un appui aux agriculteurs qui s'est manifesté avec l'adoption d'une motion lors du conseil communautaire du 25 juin. Le sujet : la réforme de la carte des zones défavorisées décidée par la Commission européenne via le ministère de l'Agriculture et qui est en vigueur depuis le 1er janvier 2019. « Les exploitants en zones défavorisées bénéficient d'une indemnité compensatoire des handicaps naturels (ICHN) destinée à compenser ce désavantage concurrentiel, explique Gérard Bazin, président de la chambre d'agriculture du Rhône. Avec cette nouvelle carte, même si le nombre de bénéficiaires n'a pas baissé, les zones défavorisées de Trèves, Echalas, Loire-sur-Rhône et Saint-Romain-en-Gier ont été déclassées en zones de plaine et perdent cette indemnité. Nous demandons une suspension de la mise en oeuvre en attendant un nouvel examen de la carte, sur la base de visites de terrain. »

 

Source: www.lessor38.fr

Maxwell Lewis Baboula


Vous avez aimé cet article ? Partagez-le ...

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera publié après validation.