Forum sur le ‘’Pacte de Milan’’ «Synergies pour une politique alimentaire durable en milieu urbain», thème retenu.

Publié le 15/06/2019 | Maxwell Lewis Baboula

Niger

Dans le cadre de ses activités, le ‘’Pacte de Milan’’ a débuté son troisième forum, mercredi dernier à l’hôtel Gaweye de Niamey. Le ‘’Pacte de Milan’’ est une vision qui exprime une volonté politique d’aller vers des systèmes alimentaires territoriaux durables. Au cours des trois jours que dureront les travaux, les participants vont échanger sur plusieurs points de la politique agricole urbaine.

C’est le ministre délégué auprès du ministre d’Etat, ministre de l’agriculture et de l’élevage, chargé de l’Elevage, M. Mohamed Boucha, qui a présidé la cérémonie d’ouverture en présence du président de la délégation spéciale de la ville de Niamey, M. Moctar Mamoudou, du représentant du haut commissaire à l’Initiative 3N, M. Iddrissa Chipkao, et plusieurs invités.

En procédant à l’ouverture des travaux, le ministre délégué Mohamed Boucha a indiqué que le choix du Niger pour accueillir ce forum constitue une reconnaissance pour les efforts que le Gouvernement de la 7ème République déploie depuis plus de 8 ans en vue de faire du Niger porteur de croissance et de richesse. Pour faire face à l’insécurité alimentaire et nutritionnelle, rappelle-t-il, le Président de la République a initié en début de son premier mandat la politique agricole dénommée ‘’les nigériens nourrissent les nigériens’’. Selon lui, la forte croissance démographique qui s’accompagne au développement urbain sans précédant risque de bouleverser les rapports entre les villes et les campagnes. Les statistiques disponibles indiquent que 70% de la population mondiale habitera dans les villes en 2050. « De ce fait, nous allons assister à des problématiques de sécurité alimentaire, des transformations des modes de vies, qui induisent des modes de consommation différenciée des nouvelles habitudes alimentaires », précise M. Mohamed Boucha.

A travers ce pacte, le Niger a adhéré à une grande initiative dénommée ‘’partenariat des villes’’. Ce dernier est un cadre de renforcement de la coopération entre les villes du Niger et d’autres villes. En effet, le Niger s’engage à introduire la politique urbaine comme un axe de sa politique agricole. A cet effet, M. Mohamed Boucha assure que le ministère de l’agriculture et de l’élevage, en collaboration avec le ministère en charge de la formation professionnelle et technique, prendra toutes les dispositions nécessaires pour accompagner les mairies et les collectivités décentralisées pour la mise en œuvre de leurs plans de développement communal.

Promouvoir un système alimentaire durable au niveau local signifie fournir une alimentation seine et propre. C’est pourquoi, le président de la délégation spéciale de la ville de Niamey, M. Moctar Mamoudou, a invité toutes les parties prenantes à une synergie d’action. « Tout le monde doit s’impliquer dans une dynamique multi-acteurs ayant pour objectif une production alimentaire suffisante stable et de qualité, ainsi que des comportements de consommation responsable », a lancé M. Moctar Mamoudou avant d’expliquer que la collaboration et l’échange des bonnes pratiques entre villes, telle que promise dans le ‘’Pacte de Milan’’ sur les politiques alimentaires en milieu urbain, leur permettent davantage d’élaborer et de mettre en œuvre des politiques alimentaires urbaines efficaces, centrées sur les principes de la durabilité et de la justice sociale sur les valorisations des circuits productifs locaux.

Notons que le ‘’Pacte de Milan qui est un espace d’échange, de dialogue et de capitalisation des bonnes pratiques qui rassemble plus de 190 villes dans le monde. Il vise le développement d’une stratégie de réduction des risques pour améliorer la résilience des systèmes alimentaires urbains.

 

Source: nigerdiaspora.net

Maxwell Lewis Baboula


Vous avez aimé cet article ? Partagez-le ...

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera publié après validation.