Deux entreprises signent au parc d'activité d'Appoigny

Publié le 15/06/2019 | Maxwell Lewis Baboula

France

On connait les noms des deux premières entreprises qui s'installeront dans l'AuxR_Parc, le parc d'activité d'Appoigny. Elles devraient créer 35 emplois à court terme, jusqu'à 250 d'ici quelques années selon les entrepreneurs et la communauté d'agglomération.

L'AuxR Parc devient concret ! Dans les cartons depuis une quinzaine d'années, la zone d'activités d'Appoigny, dont les travaux ont été lancé en juin 2018, commence à intéresser des entrepreneurs. Les premiers contrats ont été officiellement signés ce mercredi 12 juin, avec deux sociétés qui devraient créer un total de 35 emplois dans un premier temps et devraient débuter leur activité dans un an, en mai ou juin 2020.

L'AuxR Parc devient concret ! Dans les cartons depuis une quinzaine d'années, la zone d'activités d'Appoigny, dont les travaux ont été lancé en juin 2018, commence à intéresser des entrepreneurs. Les premiers contrats ont été officiellement signés ce mercredi 12 juin, avec deux sociétés qui devraient créer un total de 35 emplois dans un premier temps et devraient débuter leur activité dans un an, en mai ou juin 2020.

Il y a beaucoup de demandes, nous avons même déjà refusé des entreprises  (Guy Ferez, président de la Communauté d'Agglomération)

Ces deux premiers "locataires" donnent le sourire à Guy Ferez, le maire d'Auxerre et président de la communauté d'agglomération de l'auxerrois qui affirme que ce n'est qu'un début. "Ce matin deux entreprises, une troisième qui va bientôt signer et bientôt communiquer, et dans le portefeuille, déjà 7 ou 8 entreprises qui souhaitent s'installer et avec lesquelles je suis en train de négocier", énumère l'élu.

A quelques mois du début de la campagne pour les élections municipales, le maire n'hésite pas à "s'auto-féliciter" pour ce projet mené à bien en partenariat avec Yonne Développement. Un projet qui a bénéficié d'une véritable campagne de marketing territorial. "Rien n'est pire qu'un parc d'activité vide, c'est pour cela qu'en même temps que le chantier avançait, eh bien nous avons fait de la prospection, de la commercialisation", explique Guy Ferez.

Ycare : vente, entretien, maintenance de matériel pour les carrières et les gros chantiers

La première entreprise à signer à Appoigny s'appelle Ycare. Elle est spécialisée dans la vente et la maintenance de matériel pour les carrières et les gros chantiers. Son directeur général, Georges Ferrary, qui emploie déjà 7 personnes Leugny, veut développer son activité. "Dans un avenir proche, on va tourner autour d'une quinzaine d'emplois, mais je pense que dans les 5 à 7 ans on devrait être autour de 30 à 50 personnes. Tout dépendra des contrats qu'on est en train de négocier avec certaines usines", explique cet Aveyronnais, Bourguignon d'adoption. 

Selon Georges Ferrary, le choix de l'AuxR Parc s'est imposé : "Le parc est idéalement placé par rapport à l'autoroute et par rapport au point de vue publicitaire et toutes ces choses là, qui nous intéressent beaucoup", ajoute le chef d'entreprise, qui compte aussi, à terme, installer au sein d'une même holding une société de transports, d'électricité et de caoutchouc.

IBB Tech : fabrication d'habitations en bois réversibles et autonomes

La seconde société qui a signé hier s'appelle IBB Tech, une filiale du WIN Group (Wood Industry Nicolau Group), spécialisée dans la menuiserie technique. Cette nouvelle société va fabriquer et commercialiser des habitations en bois, écologiques et réversibles. Un concept nouveau baptisé Beaubitat, imaginé par Jean-Pierre Brouns, architecte naval : "le Beaubitat est un peu issu de la pensée des bateaux. C'est un habitant réversible, c'est à dire qu'on le pose quelque part mais on peut très bien l'enlever, l'agrandir, le déplacer... Ce sont des modules qui s'assemblent. C'est un habitat bois, très écologique et sans emprise sur la terre."

Ces constructions d'un genre nouveau coûteront entre 700 et 1400 euros le mètre-carré. Elles pourront intéresser des particuliers, des collectivités, des entreprises et même des professionnels du tourisme. Cette activité nouvelle devrait permettre de créer une vingtaine d'emplois dans un premier temps, mais "jusqu'à 200 emplois directs et indirects d'ici 3 ou 4 ans", affirme le président de IBB Tech, Dimitri Favier. D'autant que le Win Group va installer en septembre son activité de menuiserie technique "Nerbois" juste en face de l'AuxR Parc, dans la zone d'activité de Macherin à Moneteau.

"Moi, j'ai poussé pour le site d'AuxR Parc parce qu'il était très bien placé au niveau des axes routiers, autoroutiers, fluviaux, et du réseau ferré. On est à une heure et demie de Paris. Et puis se trouver dans un endroit avec une faible emprunte carbone, sans des villages à traverser, sans camions... ça ce n'est plus l'avenir. Donc avec l'Eco parc, nous avions un objectif commun", résume Dimitri Favier.

Une troisième société signera bientôt

Une troisième entreprise devrait s'installer bientôt, mais elle n'a pas encore souhaité officialiser sa venue. Selon le maire d'Auxerre, il s'agit "d'une grosse entreprise industrielle française".

L'AuxR Parc, qui s'étend sur 50 hectares, est le fruit d'un investissement d'environ 20 millions d'euros, dont deux millions issus de subventions de l'Etat, de la Région et du département. Les travaux, lancés en juin 2018, ont avancé rapidement. Les travaux de voirie sont terminés à 75% selon Tristan Trebouta, directeur du développement économique de la Communauté d'Agglomération, qui précise que l'éclairage, le mobilier urbain et les plantations seront installés à l'automne. Tout devrait être terminé d'ici la fin de l'année.

 

Source:  www.francebleu.fr

 

Maxwell Lewis Baboula


Vous avez aimé cet article ? Partagez-le ...

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera publié après validation.