Coup d’œil sur le Programme du 1er Forum mondial des villes intermédiaires de Chefchaouen

Publié le 29/06/2018 | Thierry Roland Simen

Maroc

05
Juil.

La ville de Chefchaouen au Maroc se prépare à accueillir la première édition du Forum mondial des Villes intermédiaires, un événement unique qui vise à faire du développement durable une réalité commune sous l’angle des villes intermédiaires. Ce forum a pour vocation de réunir tous les 2 ans, maires de villes intermédiaires, décideurs politiques et partenaires.

Du 5 au 7 juillet, maires, dirigeants locaux et régionaux, experts, hauts dirigeants d’Etats et représentants d’organisations internationales venus du monde entier, se retrouveront à Chefchaouen lors d’un forum mondial pour examiner et démontrer que l'action des villes intermédiaires peut faire progresser le développement durable à l'échelle locale, nationale et internationale. A cette occasion, le maire de Chefchaouen, Mohamed Sefiani, aura l'occasion de débattre avec ses pairs et partenaires sur le rôle que peuvent jouer les villes intermédiaires dans la mise en œuvre de l’agenda mondial du développement.

« Après Habitat III et le lancement par les Nations Unies des Objectifs de développement durable (ODD), les villes intermédiaires doivent entrer dans la dynamique de la mise en œuvre des agendas mondiaux avec leur propre voix, leur perspective et leurs besoins spécifiques. La majorité du développement urbain futur aura lieu dans les villes intermédiaires ; et nous, en tant que maires, nous devons relever ce défi pour en faire une opportunité pour un développement durable. Les villes intermédiaires et leurs maires doivent être unis pour relever ensemble ce nouveau défi de la mise en œuvre et de la localisation des ODD. Il s'agit de l'avenir de notre planète et de notre environnement commun : nous sommes tous concernés et responsables. Rejoignez-nous ! » indique Mohamed Sefiani, maire de Chefchaouen

Avec pour thème « Imaginer ensemble un avenir urbain dans les Villes intermédiaires », les participants auront à cœur de trouver comment réaffirmer la ville intermédiaire autour d'intérêts communs, tels que la participation citoyenne, l'environnement, la culture et l'économie du développement local.

Le format du Forum mondial des villes intermédiaires est conçu comme un évènement restreint et pour sa première édition, la participation a été limitée à environ 200 participants. En effet, l’idée est de réunir à la même table les élus locaux et régionaux et les décideurs mondiaux sur les questions urbaines comme ONU, UN-habitat, Banque mondiale, et d’autres institutions partenaires comme Cities Alliance, PNUD, etc. ainsi que les scientifiques, experts.

Source: www.uclg.org

Thierry Roland Simen


Vous avez aimé cet article ? Partagez-le ...

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera publié après validation.