Label national Territoires, Villes et Villages Internet 2018

08
Févr

La phase de participation au Label national Territoires, Villes et Villages Internet 2018, auquel 135 collectivités ont déjà répondu présentes, est ouverte. La clôture est prévue en novembre prochain, avant la réunion du jury en décembre.

L'association Villes Internet et sa fondatrice, Florence Durand-Tornare entrevoient l'avenir numérique des collectivités avec confiance : “Avec la nomination du nouveau secrétaire d’État chargé au numérique, Mounir Mahjoubi, une nouvelle page semble s’ouvrir pour l’Internet citoyen. Le plus jeune ministre du gouvernement, désormais rattaché au Premier Ministre, voit l’éventail de ses compétences élargi. Aux côtés des missions traditionnelles, le secrétaire d’État en charge du numérique se voit désormais confier la mission de la gestion et amélioration des usages et services numériques. Dans cette optique, les notions d’inclusion, d’accessibilité, de médiation et de formation au numérique, vont devoir prendre une place prédominante.”

Le Label s'adresse aux collectivités de toutes tailles, des plus petits villages aux plus grandes métropoles et permet de valoriser les initiatives locales concernant les services numériques rendus à la population. L'Association Villes Internet remet chaque année, depuis 1999, un label national aux collectivités locales qui mettent en oeuvre une politique publique numérique locale.

Dans le cadre du label Territoires, Villes et Villages Internet, tous les usages du numérique pour la vie municipale et la gestion locale sont pris en compte. “La participation consiste, pour les collectivités, à répertorier leurs actions dans l’outil de pré-diagnostic de politique publique numérique en ligne, une mosaïque des enjeux”, détaille l'association.

4 thématiques pour 16 enjeux de développement local : les actions recensées par les collectivités dans le cadre de leur participation au Label concernent la globalité du développement local et territorial, via le numérique.

Les initiatives peuvent aller des démarches de transparence de l’action publique telle que celle de la ville de Marck (Hauts de France) qui diffuse les séances du conseil municipal sur la page Facebook de lacommune, à celles visant à l’amélioration de l’accessibilité des services, où l’on retrouve des initiatives comme celles de Gueugnon (Bourgogne-Franche-Comté) ayant créé une rubrique sur le site de la ville dédiée spécifiquement aux nouveaux arrivants.

Si la pluralité des initiatives et des profils des collectivités participantes au label Villes Internet illustre le dynamisme croissant des territoires en matière de numérique citoyen, un enjeu majeur persiste : la médiation numérique et la formation aux usages, piliers d’une acculturation au numérique réussie”, souligne-t-on à Villes Internet. On attend donc aussi toutes les initiatives qui sauront relever ce défi.

En savoir plus : www.villes-internet.net


Vous avez aimé cet article ? Partagez-le ...

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera publié après validation.