Chaîne de valeur de produits Agrinature - Ottawa et Québec accordent une aide financière à Bio Malt Mauricie

Publié le 19/06/2018 | Maxwell Lewis Baboula

Canada

Le gouvernement du Canada et le gouvernement du Québec accordent une aide financière de près de 250 000 $ pour la réalisation d'un projet coordonné par Bio Malt Mauricie pour l'instauration d'une chaîne de valeur fondée sur la production de grains certifiés Agrinature, un mode de production écoresponsable.

M. Jean-Claude Poissant, député de La Prairie et secrétaire parlementaire du ministre fédéral de l'Agriculture et de l'Agroalimentaire, M. Lawrence MacAulay, et le député de Maskinongé et adjoint parlementaire du premier ministre pour les régions, M. Marc H. Plante, au nom du ministre de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation, M. Laurent Lessard, en ont fait l'annonce.

Cette aide financière est accordée en vertu du volet 2, Appui au développement sectoriel, du Programme de développement sectoriel, mis en œuvre par le ministère de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation dans le cadre de l'entente Canada-Québec Cultivons l'avenir 2.

Le projet

La certification Agrinature garantit aux consommateurs que les produits qu'ils achètent sont faits de grains cultivés ne comportant aucun intrant chimique. Tous les producteurs qui participent à la chaîne de valeur devront obtenir cette certification. Les grains seront ensuite transformés en malt ou en farine, puis incorporés dans des produits de boulangerie, des bières de microbrasseries ou des alcools de distilleries.

« Le gouvernement du Canada est fier d'appuyer Bio Malt Mauricie dans le développement de la certification Agrinature pour le blé et l'orge. Cet investissement permettra d'accroître la compétitivité de la production agricole régionale et de répondre aux besoins des transformateurs et des consommateurs pour des produits locaux de grande qualité. Ce projet rassembleur contribuera ainsi à la création d'emplois rémunérateurs et à la consolidation d'une chaîne de valeur en pleine croissance. »

M. Jean-Claude Poissant, secrétaire parlementaire du ministre fédéral de l'Agriculture et de l'Agroalimentaire

« L'appui au développement sectoriel permet de réaliser des projets d'envergure dans un secteur, comme dans ce cas-ci le secteur du grain. Cette aide financière est en lien avec la Politique bioalimentaire, qui a notamment pour objectifs de soutenir les chaînes de valeur, d'appuyer l'investissement dans les entreprises et d'encourager les approches concertées pour protéger la santé et l'environnement. »

M. Laurent Lessard, ministre de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation

« La certification Agrinature est une occasion d'affaires intéressante pour les producteurs soucieux de leur empreinte environnementale et pour ceux qui sont en transition vers un mode de production biologique. L'apparition de microbrasseries et de boulangeries doit inciter les producteurs de grains à se distinguer. En offrant des grains québécois certifiés Agrinature, ils inciteront à leur tour les producteurs de pains, de bières et d'alcools à acheter local, encourageant ainsi les consommateurs à consommer des produits d'ici. »

M. Marc H. Plante, député de Maskinongé

Faits saillants :

  • L'appui au développement sectoriel, financé par l'entremise du cadre stratégique Cultivons l'avenir 2, vise à accroître la compétitivité et à accélérer le développement de secteurs en favorisant la mise en œuvre de projets correspondant à des besoins mis en évidence par les secteurs. Il vise également le développement de chaînes de valeur d'envergure sectorielle.
  • Au mois de juillet 2017, les ministres fédéral, provinciaux et territoriaux (FPT) de l'Agriculture ont conclu une entente de principe sur les éléments clés du Partenariat canadien pour l'agriculture, qui représente un investissement FPT de trois milliards de dollars sur cinq ans. Le Partenariat, qui prend le relais du cadre stratégique 2013-2018 Cultivons l'avenir 2, a été lancé le 1er avril 2018 et permettra de renforcer le secteur de l'agriculture, de l'agroalimentaire et des produits agricoles, tout en assurant le maintien de l'innovation, de la croissance et de la prospérité.

Source: www.newswire.ca

Maxwell Lewis Baboula


Vous avez aimé cet article ? Partagez-le ...

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera publié après validation.