La coopération Québec / Chine en matière d'éducation et d'enseignement supérieur

Depuis le début des années 1970, les échanges en éducation et enseignement supérieur constituent le fondement des relations entre le Québec et la Chine.

Pièce maîtresse de cette relation bilatérale, l’Entente dans le domaine de l’éducation et de l’enseignement supérieur entre le Québec et la Chine a été signée en 1980 et a été renouvelée sept fois depuis. Au fil des années, elle a permis à des centaines d’étudiants chinois de bénéficier d’exemptions de droits de scolarité supplémentaires ou de bourses d’excellence afin d’étudier au Québec. De nombreux Québécois ont à leur tour eu l’occasion de profiter de bourses offertes par le gouvernement chinois en vue de stages ou d’études universitaires en Chine. Les deux parties ont aussi convenu de promouvoir les études québécoises et chinoises par l’entremise de cette Entente.

Les universités, les collèges et les commissions scolaires québécois sont très actifs en Chine, en plus d’accueillir, chaque année, un contingent important d’élèves et d’étudiants chinois. En 2014, plus de 5 000 d’entre eux ont eu l’occasion de vivre une expérience d’études au Québec.

La Chine accueille centres d’études québécoises sur son territoire, l’un à l’Université des langues étrangères de Beijing et l’autre à l’Université des études internationales de Shanghai, dotés chacun d’un centre de documentation de plus de 2 000 ouvrages sur le Québec. Depuis 2007, un Institut Confucius au Québec a vu le jour à Montréal, en partenariat avec le collège Dawson. Des classes Confucius ont également été mises en place en 2011 au Cégep de Limoilou (Québec) et, en 2016, au Collège Regina Assumpta (Montréal).

Source : www.mrif.gouv.qc.ca


Vous avez aimé cet article ? Partagez-le ...

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera publié après validation.