Les enjeux des partenariats de la commune de Bertoua 2 (Cameroun)

La coopération avec des partenaires apporte des résultats concrets dans le développement de la commune. Il s’agit pour celle-ci d’explorer le bon filon, pour en trier un meilleur avantage.

Nul ne peut vivre en vase clos en ce 21e siècle. Surtout pas la commune de Bertoua 2 qui compte sur de multiples partenaires pour relever les défis de développement. Le mandat actuel du maire Tsalon est d’ailleurs placé sous le signe de la coopération. Vu la modicité des moyens propres, cela ne peut être autrement. C’est un maillon fort de notre mandature, insiste l’édile qui croit qu’en se déployant ainsi au plan national et à l’international, il n’est pas forcément question de mendier mais de tirer et partager des expériences qui peuvent être utiles de part et d’autre. C’est ainsi qu’en plus de partenaires institutionnels classiques que sont le FEICOM et les services déconcentrés de l’Etat, la tendance est de se projeter vers d’autres partenaires privés, aussi bien à l’échelle nationale qu’internationale.

L’enjeu étant donc de tirer le meilleur parti du déploiement fait, notamment à la faveur des échanges, partage d’expériences, de bonnes pratiques. Le plus parlant de cette coopération est sans conteste, ce partenariat avec l’Institut panafricain de développement (Ipd), dont le maire de Bertoua II est par ailleurs le point focal dans la région de l’Est. Dans le cadre de cette coopération, la commune a déjà tiré plusieurs dividendes : elle a bénéficié des sessions de formation sur la bonne gouvernance locale, le développement local, le montage, gestion, suivi et évaluation des projets. Une cinquantaine d’étudiants de cet Institut ont contribué à l’élaboration du plan communal de développement de Bertoua II, qui est dans sa phase de finition. Un plan qui s’inscrit en droite ligne de PCD (Plan communal de développement), voulu par le PNDP (Programme national de développement participatif). Notamment parce que cette commune fait partie intégrante des 33 communes de l’Est, bénéficiaires de la troisième de ce financier des projets de communes.

Des retombées concrètes

Pour atteindre des objectifs, des partenaires sont appelés à la rescousse, sollicités. Des relations sont tissées avec des personnes physiques, dans le but d’accroitre la visibilité et de promouvoir non pas seulement l’image de marque du Cameroun ou de vendre le modèle camerounais de la décentralisation, mais surtout et davantage d’optimiser ce déploiement pour dans l’atteinte des objectifs du Cameroun. C’est ainsi que la collaboration est nouée avec le Dr Michel Innocent Peya, de nationalité congolaise, diplômé en management financier de l’université Libre Internationale de Bruxelles (Belgique). Il est aussi un homme politique, convaincu que l’Afrique doit s’appuyer sur ses valeurs propres et culturelles pour entamer son décollage véritable. L’objectif ici est de fournir des livres, dont un stock a été déjà livré.

La coopération avec les partenaires est aussi en cours. Avec l’entreprise chinoise Yeekong International qui est spécialisée dans la santé humaine. Dans ce cadre, il y a déjà eu des visites fructueuses sur les opportunités d’affaires : le responsable de cette entreprise est déjà venu à Bertoua, avec des retombées certaines. La Coopération avec l’agence nationale de participation au développement : ce partenariat a permis à la commune d’arrondissement de Bertoua II de contribuer de mettre à disposition au profit des jeunes volontaires formés par cette agence, plus de 100 hectares pour faire de l’agriculture.

Un projet de coopération est en cours avec un collège français dans la commune de Mèdz. Cette coopération permettra de doter en livres la bibliothèque de la commune de Bertoua II. Les échanges sont suffisamment avancés, si l’on croit le maire qui avance même que d’ici juin 2017, les résultats palpables de ce partenariat seront connus. Pour le bien-être des populations. Il est important de noter que la commune d’arrondissement de Bertoua II est dans bénéficiaire des financements de la troisième phase du Programme national de développement participatif (PNDP). Elle est par ailleurs membre actif de l’antenne régionale de l’association communes et villes unies du Cameroun (CVUC).

Grandes Réalisations

Des grandes réalisations sont engagées depuis la prise de fonction du maire Jean Pierre Tsalon, en 2013 qui a pris les rennes de la commune d’arrondissement de Bertoua II. C’est dans le contexte de transferts de compétences de première génération. Et, le maire en a fait une réelle opportunité, au point qu’il a pu capitaliser cette dynamique voulue par l’Etat, quoique ce ne soit pas encore complet. Et le maire Tsalon a pu faire un certain nombre de réalisations aux bénéfices des populations, dont il défend les intérêts. Il n’est pas question ici de ressasser ce qu’il a pu faire, étant entendu que la liste est longue, mais de retenir les plus saillantes, domaine par domaine.

Voiries urbaines

  • Des voies urbaines ouvertes et reprofilées à Kpokolota en 2014
  • Réhabilitation de la voirie qui dessert le quartier Bertoua 2 en 2015
  • Construction du pont reliant Tindamba à Ekombitié en 2015
  • Construction du dallot sur l’axe de l’hôpital régional de Bertoua
  • Rond point construit au carrefour de la Ferme à Ngaikaida
  • Aménagement de l’espace vert et du jardin public à l’entrée de la résidence du gouverneur de la région de l’Est
  • Construction de l’axe reliant le Collège d’enseignement secondaire de Bertoua 2 à l’Aéroport de Bertoua
  • Ouverture de la route TKC-CES de Ngaikada ; Ngaikada-Monou 2-Bertoua ; Ngaikada-Enia

Education, un vaste chantier

  • Construction et équipement de deux blocs de salles de classe à l’école maternelle publique de Yadémé (2014
  • Construction et équipement de deux blocs de salle de classe à l’école primaire publique de Yadémé (2015)
  • Construction et équipement d’une salle de classe à l’école publique de Tindamba (2016)
  • La coopération japonaise a permis de construire deux salles de classe, un bureau administratif et des latrines à l’école maternelle de Tindamba
  • Ouverture d’une bibliothèque équipée en documents
  • Appuis multiformes aux établissements : CES de Ngaikada qui a reçu des feuilles de toles
  • Remise des primes d’excellence scolaire depuis 2013
  • Stage de vacances rémunéré chaque année, depuis 2013

L’eau, c’est la vie

Le souci d’étancher la soif des populations est une priorité pour la commune. C’est ainsi que des actions concrètes ont été menées dans ce domaine. Il s’agit de :

  • forage à motricité humaine à Tindamba
  • forage à Bertoua 2
  • forage à Monou 2

Le développement sanitaire

Mise à disposition du bâtiment abritant l’hôpital de district de Bertoua 2
Appuis en produits médicaux en faveur des écoles primaires
Campagne de consultations gratuites en faveur des enfants défavorisés dans la commune et distribution des médicaments aux des malades, selon les cas (juin 2016)

Le développement sportif

  • Ouverture de petits terrains de basketball dans 05 établissements primaires : EP Enia, Ecole primaire d’application de Kpokolota, EP Yadémé, EP Ngaikada et EP Monou 2. Ces stades ont été dotés en équipements adéquats
  • Appuis des championnats des jeunes pour un divertissement utile

Une attention toujours constante dans le volet social

  • Appuis aux couches défavorisées de la commune : 8 mars fêtées avec les femmes handicapées, pour leur communiquer l’inclusion dans la dynamique du développement communal en 2015 ; avec les femmes âgées et avec les femmes leaders des associations
  • Remises des appuis agricoles aux veuves de la commune
  • Dans le domaine d’hygiène et salubrité

Implication des citoyens à l’action de salubrité

Organisation du concours communal du quartier le plus propre : cette action a permis de mettre à la disposition des quinze quartiers la mairie le nécessaire (des brouettes, pèles, ballets…)

Promotion culturelle, affirmation de l’identité

  • Remise des objets culturels aux chefs traditionnels de la commune
  • Soutiens multiformes aux groupes de dans patrimonial (Sirta Mbartoua…)

Source : communebertoua2eme.cm


Vous avez aimé cet article ? Partagez-le ...

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera publié après validation.