Coopération décentralisée Burkina Faso-Autriche: vers l’établissement de partenariats avec la Carinthie

Publié le 06/08/2018 | Maxwell Lewis Baboula

Autriche, Burkina Faso

Après les régions de la Haute Autriche, du Vorarlberg et de la Styrie, l’Ambassadeur Dieudonné Kéré poursuit sa quête de promotion de la coopération décentralisée entre le Burkina Faso et l’Autriche. A cet effet, il a conduit, le 31 juillet dernier, une mission à Klagenfurt dans la Région de la Carinthie. Située à un peu plus de trois cents (300) kilomètres de Vienne, la Carinthie, considérée comme la Région la plus ensoleillée d’Autriche, se trouve au sud du pays, s’étire le long de la frontière slovène et est également voisine de l’Italie. Le diplomate burkinabè était accompagné de Léon Brice Tiendrebéogo, Premier Conseiller et d’Eduard Schüssler, Consul honoraire du Burkina Faso à Vienne. Les échanges avec les autorités de Klagenfurt ont permis de poser les bases de l’établissement de relations en matière de coopération décentralisée et d’échanges culturels.

La Carinthie qui couvre une superficie de 9 536 km² comptait 557 371 habitants en 2015. Située entre lacs d’eau chaude, vallées verdoyantes, massifs montagneux et températures estivales, la Région donne à découvrir une autre facette de l’Autriche. On y dénombre 1270 mares et étangs, 200 lacs de baignade, 8000 kilomètres de rivière et d’innombrables sources d’eau minérale. La Drave, affluent de la rive droite du Danube, est la principale rivière de la Région. D’une longueur de 707 kilomètres, elle prend sa source en Italie, dans les Alpes Carniques. Limitrophe de la Hongrie sur une centaine de kilomètres, elle baigne la Carinthie et traverse la Slovénie et la Croatie. Les centrales hydroélectriques de la Drave produisent 12 % de l’électricité de l’Autriche.

Le Gouverneur de Carinthie, Peter Kaiser et la Maire de la ville, Maria-Luise Mathiaschitz, que l’ambassadeur Kéré et sa délégation ont successivement rencontrés, ont présenté cette région splendide d’Autriche et ses potentialités. On retiendra, entre autres, que la population active de la Carinthie évolue dans l’industrie, l’agriculture et la sylviculture ainsi que dans le secteur tertiaire. Il s’agit principalement de la production de biens de consommation, du commerce, de l’hôtellerie et de la réparation de véhicules.

La région attire également depuis toujours de nombreux touristes autrichiens et étrangers qui viennent y séjourner tout au long de l’année. En cette période estivale, la Carinthie offre de nombreuses possibilités d’activités en plein air (randonnées, baignades dans les lacs, voile, golf, VTT, etc). Les amoureux de sports d’hiver y trouvent aussi leur compte à travers des disciplines comme le ski alpin, le ski nordique, la luge, le snowboard, mais aussi le patinage et le hockey.

Le diplomate burkinabè a remercié successivement le Gouverneur et le Maire pour l’accueil et la disponibilité. A chacune des rencontres d’échanges, Dieudonné Kéré s’est félicité de l’excellence des relations entre le Burkina Faso et l’Autriche. Toutefois, celles-ci devraient être renforcées et c’est ce qui fonde la démarche de l’Ambassadeur qui est de travailler à la consolidation de la coopération austro-burkinabè à travers la promotion de la coopération décentralisée. Dans ce sens, il n’a pas 

manqué de faire une présentation de son pays, ses atouts et ses contraintes. Il a aussi exposé sur quelques facettes de la culture burkinabè à travers des manifestations comme le FESPACO, le SIAO et la SNC, avant d’inviter ses hôtes à visiter le Burkina Faso.

Après avoir souligné l’ardeur au travail des Burkinabè et mis en exergue les efforts déployés par le Gouvernement et les collectivités locales, il a réitéré son souhait de voir se nouer des partenariats fructueux au bénéfice des populations du Burkina Faso et de Carinthie.

Le Gouverneur Peter Kaiser, qui avait déjà accueilli favorablement une demande de jumelage avec la région du Centre-nord du Burkina Faso, a montré à la délégation sa volonté d’œuvrer à la concrétisation de ce projet.

Madame le Maire, Maria-Luise Mathiaschitz, s’inscrit également dans la démarche de l’Ambassadeur Kéré en vue du rapprochement et de la compréhension des peuples à commencer par des initiatives culturelles. Aussi a-t-elle donné instruction à ses collaborateurs de prendre attache avec l’ambassade pour la concrétisation de ces initiatives culturelles dès 2019. En outre, des initiatives sont en cours pour saisir la Chambre de commerce régionale de Carinthie pour l’établissement d’une collaboration avec son homologue burkinabè.

En attendant la concrétisation de ces projets, l’ambassadeur et ses hôtes ont convenu de commencer par l’organisation d’une manifestation culturelle, de manière conjointe ou par l’une ou l’autre partie avec la pleine participation de chaque entité courant 2019.

 

Source:  lesechosdufaso.net

Maxwell Lewis Baboula


Vous avez aimé cet article ? Partagez-le ...

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera publié après validation.