Signature de deux accords dans l’amont et l’aval pétroliers pour renforcer la coopération entre Total et Sonangol

Publié le 07/06/2018 | Maxwell Lewis Baboula

Angola, France

Lundi, le patron de Total, Patrick Pouyanné, et celui de la société publique angolaise du pétrole, Carlos Saturnino, ont paraphé deux importants accords dans l’amont et dans l’aval pétroliers angolais. C’était dans le cadre de la visite du président João Lourenço dans l’Hexagone.

total

Le premier accord est un contrat de service à risque en rapport avec le bloc offshore 48 situé en eaux profondes. Il faut rappeler qu’en décembre dernier, les deux parties avaient un accord d’exploration conjointe du bloc dont la première phase devrait être achevée en deux ans, avec le forage d’un puits d’exploration. Les deux parties contrôlent chacune 50% de parts sur le bloc 48 et Total en est l’opérateur.

De l’autre côté, un autre accord a été scellé pour développer conjointement un réseau de stations-service dans le pays lusophone africain. Total et Sonangol formeront une coentreprise à cet effet. Aucune date n’a été annoncée pour le lancement de cette association.

Par ailleurs, un protocole d’accord a été signé et verra l’attribution de 50 bourses d’études à de jeunes angolais dans les universités françaises. 

« Comme le démontrent les accords signés aujourd’hui, […] Total, en tant que premier partenaire pétrolier de l’Angola, continuera de contribuer au développement des ressources pétrolières et gazières du pays », a commenté Patrick Pouyanné. Et de saluer les nouvelles réformes opérées dans le secteur pour adapter le cadre fiscal et règlementaire aux nouvelles données de la production et à l’évolution du marché local.

Il a d’ailleurs relevé le caractère « essentiel » de ces réformes qui joueront un rôle central dans la mise en œuvre de nouveaux projets, dont les futurs développements sur le bloc 17.

Source:  www.agenceecofin.com

Maxwell Lewis Baboula


Vous avez aimé cet article ? Partagez-le ...

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera publié après validation.