Recherche : Accord de partenariat entre l’Acodm et le Cressh

Publié le 07/06/2018 | Thierry Roland Simen

Congo

Les deux parties sont désormais liées par un accord de partenariat, signé le 19 avril, à Brazzaville.

Le texte y afférent a été paraphé par le président de l’Association congolaise du droit maritime (Acodm), Eric Dibas-Franck, et le directeur du Centre de recherche et d'études en sciences sociales et humaines (Cressh), Akanis Maxime Akanokabia. Les deux parties s’engagent, à travers cet accord, à participer aux projets conjoints de recherche et à développer une collaboration dans le transfert d’expertise professionnelle et pédagogique, la formation, les visites et stages.

Elles s’engagent à échanger des informations et les documents pertinents, à faciliter des contacts entre leurs personnels impliqués dans un projet, à faire des aménagements nécessaires afin de faciliter la recherche des financements pour la réalisation de projets.

« Le droit fait partie des sciences sociales. Le Cressh peut travailler avec l’Acodm pour donner du sens à tout ce qui est droit maritime au Congo. Cet accord nous permettra d’échanger les compétences, d’avoir des formations », a signifié Akanis Maxime Akanokabia.

Le Cressh est une structure publique rattachée au ministère de la Recherche scientifique et de l’innovation technologique. Il a entre autres objectifs de développer, dans chaque domaine, la recherche en vue d’une connaissance scientifique de l’histoire, de la géographie, des langues, des réalités sociales, économiques, politiques, administratives et culturelles du Congo.   

« Nous avons tenu à signer ce partenariat pour que de part et d’autre nous puissions apporter notre expertise, parce que l’Acodm est une association savante, spécialisée dans les questions de droit maritime et le Cressh dans les sciences humaines. Alors, un échange d’expertises s’imposait à nous », a dit Eric Dibas-Franck.

Notons qu’à l’initiative de ces deux structures, le Pr Philippe Delebecque, éminent spécialiste du droit maritime français, a animé le 18 avril, à Brazzaville, une conférence sur la convention des Nations unies sur le droit de la mer dite convention de Montego Bay.  

Source: www.adiac-congo.com

Thierry Roland Simen


Vous avez aimé cet article ? Partagez-le ...

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera publié après validation.