Coopération décentralisée : jumelage en vue entre les CHU de Reims et de Brazzaville

Publié le 12/03/2018 | Thierry Roland Simen

Congo, France

Une délégation de la mairie de la ville française a conféré, le 19 février, avec le maire de Brazzaville, Christian Roger Okemba, sur la possibilité d’un partenariat entre les deux plus grands établissements sanitaires des deux villes.

Le maire de Brazzaville et son homologue de Reims  ont débattu des questions liées au renforcement de la coopération bilatérale décentralisée entre cette ville française et Brazzaville, qui date de 1961. Après des années de refroidissement, cette coopération avait été réactualisée en 2005, par Hugues Ngouélondélé, maire de Brazzaville à cette époque.

 « Nous voulons renforcer cette coopération décentralisée avec quelques objectifs bien définis, notamment en matière de santé, car nous voulons d’un jumelage entre le CHU de Reims et celui de Brazzaville. », a souligné le maire de Reims, Arnaud Robinet, qui a accompagné la délégation française.

Dans le cadre de ce projet, le Centre hospitalier et universitaire (CHU) de Reims va renforcer, du point de vue technique, les capacités opérationnelles de celui de Brazzaville, afin de lui permettre de bien accomplir sa mission régalienne, en ce qui concerne des soins de santé.

Outre le CHU de Brazzaville, l'établissement sanitaire français entend aussi apporter son expertise et renforcer les capacités de la clinique municipale Albert-Leyono. À ce sujet, Christian Roger Okemba a, pour sa part, indiqué : « Nous voulons donner une nouvelle impulsion à cette coopération bilatérale. Lors de ma prestation de serment, je promettais de faire de la santé publique ma priorité, parce qu’elle est primordiale. Nous ferons donc en sorte qu’à travers ce jumelage, que la clinique municipale Albert-Leyono soit dotée d’une imagerie moderne afin que les évacuations vers l’extérieur diminuent ».

Au cours de leurs échanges, les deux parties ont annoncé aussi une autre coopération décentralisée dans les domaines du tourisme et de l’enseignement supérieur. Rappelons que Reims et Brazzaville avaient conclu l'accord de jumelage, en 1961, sous le règne de l’abbé Fulbert Youlou, premier maire de Brazzaville.

Source: www.adiac-congo.com

Thierry Roland Simen


Vous avez aimé cet article ? Partagez-le ...

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera publié après validation.