Les Objectifs de Développement Durable se renforcent

Publié le 05/03/2018 | Maxwell Lewis Baboula

Maroc

L’Alliance Internationale pour les ODD crée une antenne au Maroc afin de travailler avec les autorités locales à la mise en place de la stratégie nationale, avec une mobilisation d’experts, et des partenariats avec les universités et une coopération internationale.

desert du marocLe Maroc se dote d’une nouvelle entité pour renforcer son action dans le développement durable à travers la création d’une antenne de l’Alliance Internationale pour les Objectifs du Développement Durable AIODD. L’assemblée constitutive de l’Antenne Marocaine de l’AIODD  qui vient de se tenir à Errachidia ce mois-ci a procédé à l’élection d’un comité directeur et élaboré un plan d’action pour 2018.

«L’antenne marocaine de l’AIODD permettra d’agir localement pour la concrétisation des objectifs de l’Alliance et mettre à profit ses acquis et son expérience pour les pouvoirs publics, afin de concrétiser la stratégie nationale de développement durable 2030», explique Dr Mustapha Tilioua, président et porte-parole de AIODD Maroc.

Il s’agit de contribuer, en collaboration avec les acteurs territoriaux, à accélérer la mise en œuvre de la politique nationale de lutte contre le changement climatique avec une vigilance particulière aux territoires sensibles (oasis, désert, montagnes) et aux populations fragiles.

Il s’agit également de promouvoir le développement humain et la santé environnementale en développant des systèmes de veille. L’antenne vise enfin à renforcer l’écocitoyenneté, à travers les programmes d’éducation, de sensibilisation et de communication. 

L’innovation et la recherche et développement sont les leviers de transition pour la concrétisation du développement durable. Concrètement, l’AIODD-Maroc s’est fixé comme objectif en 2018 de déployer un ensemble d’actions de structuration et de renforcement de ses capacités institutionnelles et opérationnelles.

Il s’agit en premier lieu de fédérer les compétences marocaines et internationales spécialisées dans le domaine du développement durable et constituer un réseau d’experts et de volontaires. Ce réseau sera renforcé par la mobilisation de partenariats au niveau des universités, des collectivités territoriales et auprès d’opérateurs économiques. Ces compétences seront mises à disposition pour accompagner l’Etat dans la mise en place de la Stratégie Nationale de Développement Durable 2030 (SNDD).

Dans la même perspective, l’antenne marocaine se penchera sur l’élaboration de projets de coopération avec des partenaires internationaux. Des pistes de collaboration sont actuellement en cours avec la Suisse, la France et la Belgique. Et afin de profiter de l’expertise des autres sections de l’AIODD dans le monde ainsi que des acteurs de la société civile en Afrique, l’antenne-Maroc compte mettre en place une plateforme d’échange.

En outre, des programmes de formation et de renforcement des capacités dans le développement durable seront proposés au profit des membres et partenaires de la section Maroc de l’AIODD. En somme, l’antenne marocaine qui sera administrée par un comité directeur composé de 8 membres, devra contribuer, aux côtés des pouvoirs publics marocains, à la concrétisation de la Stratégie Nationale de Développement Durable 2030.

Lancée en 2013, cette feuille de route doit répondre à un certain nombre de principes directeurs, comme la conformité avec les principales conventions internationales et régionales en lien avec l’environnement et le développement durable, ainsi qu’avec les principes de la Loi-Cadre 99-12 portant sur la Charte Nationale de l’Environnement et du Développement Durable.

Source:  www.leconomiste.com

Maxwell Lewis Baboula


Vous avez aimé cet article ? Partagez-le ...

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera publié après validation.