Cameroun : Bordeaux-Métropole apporte sa touche pour l’embellissement de Douala

Publié le 02/03/2018 | Maxwell Lewis Baboula

Cameroun, France

Le 3ème atelier permanent d’urbanisme de Douala a été conduit par des experts de Bordeaux-Métropole conduit par La Directrice Générale de l’Aménagement et Chef de Mission Bordeaux 2050 Madame Michèle LARÜE-CHARLUS.

bordeaux métropole- CUDLe 3ème atelier permanent d’urbanisme de Douala s’est achevé ce vendredi 16 février 2018 à la Salle des Fêtes d’Akwa. Cette rencontre qui a réuni diverses personnalités de la Ville de Douala au rang desquelles Monsieur le Délégué du Gouvernement auprès de la Communauté Urbaine de Douala, le Secrétaire Général du Ministère de l’Urbanisme et de l’Habitat, le Directeur du Port Autonome de Douala et les Chefs traditionnels, était axée autour de la restitution des travaux entamés le 14 février dernier.

Ce projet s’inscrit dans la mise en œuvre de l’accord-cadre de coopération entre la Ville de Douala et la Mairie de Bordeaux aux cotés de la collectivité territoriale décentralisée « Bordeaux-Métropole », signé le 16 Septembre 2016 et qui a pour objectif de faire de la Ville de Douala une métropole régionale moderne tournée vers l’avenir.

La visite des sites stratégiques tels que le Plateau Joss, la zone portuaire, Bonabéri ou encore Deido aura permis de faire le point sur la situation ambiante qui prévaut dans la Ville et dans les quartiers afin de proposer un plan d’urbanisme et de développement urbain. Partant du constat que la cité métropolitaine est un corridor vert dont la plupart des voies est à contrario des drains et forages, les experts ont pu relever un certain nombre d’enjeux dont il faudra nécessairement tenir compte. Il s’agit entre autres du confort des habitants qui arrivent sans cesse à Douala, de l’enjeu environnemental et de l’enjeu de résilience. De nombreuses propositions ont ainsi été avancées pour engager une transformation de la capitale économique et ce à trois niveaux : à l’échelle des quartiers, à l’échelle environnemental et à l’échelle des infrastructures.

24 projets de quartiers sur Tongo Bassa et environ 70 sur Douala centre ont été proposés dans l’optique de créer un système d’habitat et de liaison dans les quartiers qui permettra d’accueillir de nouvelles maisons et familles.

Monsieur Le Délégué du Gouvernement auprès de la Communauté Urbaine de Douala dans son mot de clôture, a appelé à l’adhésion de tous et de chacun à ce vaste projet de développement urbain surtout face à la situation démographique qui va sans cesse grandissante (100.000 habitants de plus par an). Un projet qui à long terme permettra d’améliorer significativement les conditions de vie des populations.

Source:  www.afrik.com

Maxwell Lewis Baboula


Vous avez aimé cet article ? Partagez-le ...

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera publié après validation.