Algérie- Le gouvernement veut redynamiser le secteur des Wakfs en partenariat avec le secteur privé

Publié le 04/12/2017 | La rédaction

Algérie

Le ministre des Affaires religieuses et des Wakfs, Mohamed Aissa, souhaite que le domaine des Wakfs puisse connaitre une grande dynamique en faisant appel à des partenariats dans le secteur privé.

Le ministre des Affaires religieuses et des Wakfs, Mohamed Aissa, a appelé vendredi à Oran, les hommes d'affaire à investir dans le domaine des wakfs (donations). Le ministre qui s’exprimait au forum du groupe de presse "Ouest Tribune" a déclaré que son département aspire  "à établir un partenariat avec les hommes d'affaire de notre pays pour créer des projets d'investissement dans le domaine des wakfs en vue de contribuer au développement économique du pays".

"Le wakf est un bien -à l'instar des autres biens qui relèvent des domaines publics- qu'il faut exploiter pour créer de la richesse et de l'emploi et réaliser le développement", a souligné le ministre dont les propos ont été rapportés par l’APS. "Nous œuvrons à ce que les hommes d'affaire de notre pays investissent dans ce domaine prometteur", a-t-il ajouté.

Le ministre a, en outre,  annoncé le lancement de trois projets d'investissement dans le domaine des wakfs début 2018, souhaitant que ce domaine puisse connaitre une grande dynamique.

Depuis 2012, quelques 68 projets d’investissements ayant généré plus de 31.000 emplois ont été lancés dans 30 wilayas. Selon les derniers chiffres du ministère des Affaires religieuses et des wakfs de juin 2016, le domaine des wakfs  en Algérie est estimé à plus de 10.104 biens divers, répartis entre logements, locaux et terres agricoles.

Source : maghrebemergent.com


Vous avez aimé cet article ? Partagez-le ...

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera publié après validation.