Hyundai Motor-Technion-KAIST, un consortium pour la recherche en mobilité du futur

Israël

Le consortium HTK, acronyme de Hyundai Motor, Technion - Israel Institute of Technology et KAIST (Korean Advanced Institute of Technology), développe de nouvelles technologies dans le domaine de la mobilité, mais aussi la cyber-défense et l’intelligence artificielle. Hyundai Motors cible les start-ups israéliennes les plus performantes pour créer la future génération de voitures autonomes.

Le 6 septembre 2017 Hyundai Motor a entériné un accord de recherche avec le Technion - Israel Institute of Technology et le KAIST pour produire un effort de recherche et de développement commun visant à redéfinir les technologies de mobilité et à apporter des solutions efficaces aux nouveaux besoins en matière de déplacements et d’écologie dans le futur.

Hyundai Motor fera notamment appel a l’expertise du Technion en termes de partenariats et de développement de start-ups, ce qui permettra de faire le lien entre la compagnie et les entreprises émergentes. De plus, le consortium HTK permettra la création et le développement de nouvelles start-ups en Israël, en fournissant le support nécessaire pour amener ces nouvelles technologies sur le marché, le Technion ayant en effet acquis une solide expérience en matière de support au développement de start-up.

Le président du TIC (Technology Innovation Center) de Hyundai Motor, M. Tae-Won Lim, s’est exprimé en soulignant qu’ « en identifiant, développant et améliorant le travail des meilleurs start-ups avec le concours du Technion, (il) envisageait d’affirmer fortement (leur) place de leader en matière de technologies de déplacement innovantes. » Par ailleurs M. Tae-Won Lim a également affirmé qu’ « Israël est connu dans le monde entier pour la qualité de ses start-ups, et avec les expertises combinées du Technion et du KAIST, Hyundai Motor se positionnera a la tête de l’innovation automobile de nouvelle génération. »

« Ce nouveau consortium met en partenariat les meilleurs des mondes académiques et industriels : le KAIST et le Technion pour leur expertise en recherche et développement de nouvelles technologies de pointe et la capacité de Hyundai à incorporer de nouveaux éléments sûrs et fiables à ses véhicules » a déclaré le professeur Peretz Lavie, président du Technion. « Je n’ai aucun doute quant à la capacité de ce partenariat à avoir dans le futur une profonde influence sur les véhicules que nous conduirons ».

Source : www.diplomatie.gouv.fr


Vous avez aimé cet article ? Partagez-le ...

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera publié après validation.