Création de l’association des villes et collectivités d’Afrique centrale

Les maires des capitales et grandes villes des pays de la Cemac sont réunis à Libreville, du 25 au 26 octobre 2017, pour l’adoption des textes constitutifs de l’association des villes et collectivités d’Afrique centrale (AVCAC).

Après Yaoundé et Brazzaville, les maires et responsables des villes des pays membres de la Communauté économique et monétaire d’Afrique centrale (Cemac) sont réunis à Libreville du 25 au 26 octobre. Les travaux de Libreville doivent déboucher sur la création du réseau des collectivités territoriales de la Cemac, dénommé Association des villes et collectivités d’Afrique centrale (AVCAC).

Association apolitique et à but non lucratif, l’AVCAC aura pour principale mission, l’animation et l’intervention intercommunale dans l’espace Cemac. Elle prend en compte le rôle décisif des collectivités territoriales dans la réalisation de l’agenda 2063 de l’Union africaine. Une orientation destinée à promouvoir les actions nécessaires à l’atteinte des objectifs du développement durable (ODD).

«L’opportunité de la création de cette association tient de la volonté des villes et collectivités territoriales d’Afrique centrale de conjuguer, d’une part, leurs ressources humaines, matérielles, financières et intellectuelles, dans un élan de solidarité intercommunale fondé sur un partenariat international efficace, et d’autre part, de mutualiser leurs efforts afin d’assumer leurs missions de promotion de développement économique, social, sanitaire, éducatif, culturel et sportif», affirment les membres du bureau provisoire de la structure.

Au cours des travaux de Libreville, les maires et responsables des villes de l’espace Cemac adopteront les statuts de l’AVCAC, son plan d’action, et éliront les responsables de son bureau.

L’espace Cemac est un vaste territoire couvrant une superficie d’environ 3 millions de km2 et concentre une population estimée à 45 millions d’habitants.

Source : news.alibreville.com


Vous avez aimé cet article ? Partagez-le ...

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera publié après validation.