Cameroun : Le coordonnateur de ZSL (lac Ossa) dit au revoir a Dizangué

Les Associations Villageoises d’Epargne et de Crédit (AVEC) de Dizangué et principalement du quartier Beach (Centre Administratif) se sont réunis le jeudi 28 Septembre 2017 pour un toast d’au revoir à Santiago Ormeno Garcia, coordonnateur des activités de ZSL (Zoological Society of London) dans le Lac Ossa.

Les pêcheurs ont exprimé leur satisfaction pour toutes les actions entreprises par cette ONG anglaise depuis bientôt 04 années avec les passages tour à tour de Laurence Redmore (social manager et coordonnateur ZSL-Lac Ossa) qui a été remplacé par Santiago, lequel passe le témoin à une autre personne pas encore désignée.

Leurs tâches ont consisté à regrouper et organiser les pêcheurs dans des AVEC, de nettoyer le lac, de commercialiser ces résidus de filets collectés dans le lac et de mutualiser leurs efforts à travers l’Epargne et le crédit, question de les rendre plus autonomes et de créer un espace vital au repos des poissons et ainsi à leur reproduction. Lesdites associations, encadrées par le Chef du quartier Beach, auxiliaire d’administration, souhaitent vivement qu’un partenariat soit établi avec une ou des ONG internationales en vue de leur doter d’un laboratoire de recherche en reproduction et en multiplication des  alevins des espèces halieutiques, en vue de garantir une production durable de ressources vitales pour le lac Ossa,  le fleuve Sanaga et le bassin du Congo.

Il reste donc constant qu’une telle opération ne peut être rendue possible qu’avec la conscientisation, la collaboration et l’efficience de toutes les parties prenantes, publiques/privées et riveraines. 

Projet « Notre Lac, Notre Vie » : Le lac Ossa, une véritable réserve de faune

La biodiversité d’eau douce compte parmi les plus menacées et négligées en Afrique, tout cela malgré son importance pour les communautés riveraines et l’équilibre écologique mondial. Le Cameroun fait partie des pays d’Afrique, qui sont engagés dans les différentes conventions internationales pour la protection de la biodiversité.

Avec 4000 ha, la Réserve de Faune du lac Ossa, affluent du fleuve Sanaga, est un refuge pour les lamantins et tortues d’eau douce d’Afrique occidentale en voie de disparition. L’UICN avait classé cette réserve 7ème parmi les 1256 bassins versants clés pour la biodiversité des eaux douces. Le lac Ossa est aussi une des zones critiques du bassin du Congo de par son nombre d’espèces vulnérables.      

Le recensement effectué par le projet en 2014 chiffre le nombre de ménages riverains au lac à 1342. La plupart de ces ménages pratiquent l’agriculture de subsistance et environ 300 personnes participent à des activités liées à la pêche. La dépendance des populations à l’égard des ressources naturelles provenant du lac est croissante à cause de l’augmentation démographique au sein et en dehors de la plantation SAFACAM, et du bas niveau des salaires versés aux employés par SAFACAM et SOCAPALM, Ceci conduit à la surpêche, la pêche destructrice, et à l’augmentation de la population du lac.

Zoological Society of London (ZSL) : bientôt 04 années de présence

Depuis avril 2014, avec le financement de l’initiative Darwin de DFID (UK-Aid), la ZSL est en train de fournir un appui technique au service de la conservation pour la gestion participative du lac avec les communautés (cogestion). Le projet est mis en œuvre en collaboration avec les ONG nationales Watershed Task Group, Cameroon Wildlife Conservation Society,  African Marine Mammal Conservation Organsization, dans l’optique du renforcement des capacités des organisations de la société civile et des populations à la base dans la gestion des ressources naturelles. Il s’agit de contribuer à l’amélioration des pratiques conduisant à la sauvegarde des espèces en voie de disparition et les ressources halieutiques, tout en accompagnant les populations riveraines dans l’amélioration de ses conditions de vie.

A propos de Dizangué

Situé à 13 km d’Edéa dans le département de la Sanaga Maritime, l’Arrondissement de Dizangué est l’un des fleurons de l’Economie Camerounaise avec deux (02) géants de l’industrie, à savoir : SAFACAM et SOCAPALM ; et une branche de l’IRAD spécialisée dans la recherche sur le Palmier à huile et la production des plants sélectionnés (CEREPAH). Doté d’une population active essentiellement composée de pêcheurs, chasseurs, éleveurs, cultivateurs, commerçants, ouvriers, cadres, fonctionnaires et agents communaux, etc.

Dizangué s’étend sur 571 km² avec une population estimée à 30.000 habitants environ.Gâté par la nature et véritable Cameroun en miniature, l’arrondissement de Dizangué regorge d’innombrables richesses naturelles et d’immenses atouts touristiques. Il est notamment arrosé par 02 fleuves (Sanaga, Dibamba) et entouré par 04 lacs (Mouembe, Sibe, Mboli et Ossa).

Malgré cette générosité de la nature, son potentiel Economique et ses atouts touristiques demeurent à nos jours insuffisamment exploités ou tout simplement spoliés.

Victor BAKOMBA

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le ...

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera publié après validation.